Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]fr
dc.contributor.authorTherrien, Roselinefr
dc.date.accessioned2014-05-16T15:36:01Z
dc.date.available2014-05-16T15:36:01Z
dc.date.created2006fr
dc.date.issued2006fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4708
dc.description.abstractStaphylococcus aureus est un pathogène opportuniste causant plusieurs types d'infections (infections cutanées, endocardites, ostéomyélites, arthrite septique), particulièrement chez les individus hospitalisés et immunodéprimés. Staphylococcus aureus est également responsable d'un bon nombre de cas de mammite bovine, la pathologie la plus coûteuse de l'industrie laitière. Les infections causées par S. aureus sont difficiles à éradiquer, notamment à cause de la multiplication des souches résistantes aux antibiotiques. La vaccination s'annonce donc comme une arme de choix, afin de prévenir et combattre les infections causées par S. aureus. Cependant, à ce jour, aucun vaccin ne permet d'apporter une protection suffisante contre les infections à S. aureus. Il est à prévoir qu'un vaccin efficace contre cette bactérie sera nécessairement composé de plusieurs antigènes, dans le but de rejoindre le plus de souches possibles, tout en ciblant les facteurs de virulence essentiels à la bactérie. La vaccination à ADN pourrait également s'avérer comme l'outil privilégié pour mener à bien ces recherches, à cause de tous les avantages offerts par ce type de vaccin. Le projet de recherche présenté ici a permis d'étudier trois antigènes de S. aureus, susceptibles d'être incorporés dans un vaccin à ADN codant pour de multiples protéines bactériennes. Après construction des vaccins à ADN codant pour chaque antigène individuel, ceux-ci ont été testés chez la souris, afin d'obtenir un portrait général de la réponse immunitaire générée par chacun. Ainsi, l'adhésine CNA (protéine bactérienne permettant l'adhésion au collagène) s'est avérée être un antigène très immunogène du point de vue humoral, alors que des titres d'anticorps modérés et nuls ont été obtenus pour les vaccins codant pour les gènes trap et rap respectivement; ces deux gènes sont responsables de la régulation d'une bonne partie des facteurs de virulence de la bactérie. Du point de vue de l'immunité cellulaire, les trois vaccins ont donné des résultats similaires, en permettant chacun la stimulation de lymphocytes T CD8+ spécifiques. Seul le vaccin codant pour la protéine TRAP a permis de réduire la quantité de bactéries dans les organes des souris infectées expérimentalement avec S. aureus (selon le modèle d'infection intra-péritonéal). De plus, les anticorps produits chez les souris immunisées avec le vaccin codant pour CNA ont même semblé promouvoir l'infection. En résumé, les antigènes TRAP et RAP, modérément immunogènes, pourraient très bien être incorporés dans un vaccin plasmidique multiple, conçu pour prévenir les infections à Staphylococcus aureus. La deuxième partie du projet de recherche consistait à évaluer le pouvoir immunogène d'un adjuvant génétique, codant pour la cytokine IL-12, sur la vaccination à ADN. Cette cytokine est réputée pour biaiser la réponse immunitaire et promouvoir la réponse cellulaire cytotoxique. Pour réaliser ce deuxième objectif, les souris ont été vaccinées avec un vaccin codant pour trois antigènes de S. aureus, de façon concomitante ou non avec un vecteur codant pour la cytokine IL-12. L'analyse de la réponse humorale et cellulaire chez les souris immunisées n'a pas permis de mettre en évidence de biais Th1 plus prononcé chez le groupe ayant reçu l'IL-12 en plus du vaccin. Les souris vaccinées ont été infectées expérimentalement dans le modèle de la mammite, afin de déterminer si l'ajout d'IL-12 permettait d'augmenter le pouvoir protecteur du vaccin contre l'infection bactérienne. Aucune différence n'a été constatée d'un groupe à l'autre, ce qui ne fait donc pas du gène de cette cytokine un adjuvant intéressant pour la vaccination à ADN contre S. aureus.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Roseline Therrienfr
dc.titleÉlaboration et évaluation de nouveaux vaccins génétiques contre les infections à Staphylococcus aureusfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineBiologiefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record