Show simple document record

dc.contributor.advisorGaudreau, Lucfr
dc.contributor.authorBrodeur, Joëllefr
dc.date.accessioned2014-05-16T15:27:38Z
dc.date.available2014-05-16T15:27:38Z
dc.date.created2003fr
dc.date.issued2003fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4618
dc.description.abstractDans le noyau des cellules eucaryotes, l'ADN est empaqueté dans une structure nommée chromatine, principalement grâce à des protéines appelées histones. Cette structure, étant donné son haut niveau de compaction, exerce généralement un effet négatif sur les processus impliquant l'ADN, tels la transcription, la recombinaison et la réparation. Un remodelage de la chromatine doit avoir lieu afin que ces processus puissent s'effectuer. Ce remodelage peut entre autres se faire par des modifications post-traductionnelles des histones. L'acétylation, la phosphorylation et la méthylation sont les modifications les plus étudiées à ce jour. Une seconde façon de modifier la chromatine consiste en l'incorporation de variantes d'histone, telle H2A.Z. L'acétylation et la phosphorylation de H2A.Z, une variante de l'histone H2A, ont ici été étudiées afin de mieux comprendre le rôle de cette histone chez la levure Saccharomyces cerevisiae . L'acétylation est une modification qui se produit sur les acides aminés lysines des extrémités des histones. Dans le cadre de ce projet de maîtrise, plusieurs clonages ont été effectués afin de muter les lysines présentes aux extrémités de H2A.Z chez la levure en acides aminés non acétylables.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Joêlle Brodeurfr
dc.titleL'acétylation et la phosphorylation de la variante d'histone H2A.Z chez Saccharomyces cerevisiaefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineBiologiefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record