Show simple document record

dc.contributor.advisorThomas, Donald W.fr
dc.contributor.authorMunro, Danielfr
dc.date.accessioned2014-05-16T15:27:35Z
dc.date.available2014-05-16T15:27:35Z
dc.date.created2004fr
dc.date.issued2004fr
dc.identifier.isbn0612948803fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4602
dc.description.abstractLa capacité d'accumuler de l'énergie sous forme de gras corporel ou de nourriture stockée combinée à la capacité de réduire le métabolisme par la torpeur au cours de l'hibernation sont les piliers de base de la survie des petits mammifères durant l'hiver dans les régions tempérées. La capacité d'entrer en torpeur requiert par contre la capacité de maintenir la fluidité des fractions lipidiques telles que les membranes plasmiques et les dépôts adipeux blancs. Parce que les acides gras polyinsaturés (AGP) ont un point de fusion plus bas que celui des acides gras saturés et parce qu'ils ne peuvent être synthétisés et doivent donc être assimilés de la diète, il a été proposé que l'accès aux AGP diététiques puisse être un facteur limitant la capacité d'entrer en torpeur des mammifères. Par contre, la plus grande propension des AGP à initier une réaction d'autoxidation lorsqu'en contact avec des radicaux libres place le corps animal à risques plus élevé de stress oxydatif"--Résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isoengfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Daniel Munrofr
dc.titleInfluence de la taille de la réserve énergétique et des acides gras diététiques sur la torpeur chez les tamias rayés (tamias striatus)fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineBiologiefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record