Show simple document record

dc.contributor.advisorGosselin, Pierrefr
dc.contributor.authorGuillemette, Marie-Louisefr
dc.date.accessioned2014-05-14T14:20:05Z
dc.date.available2014-05-14T14:20:05Z
dc.date.created1997fr
dc.date.issued1997fr
dc.identifier.isbn061246752Xfr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/453
dc.description.abstractL'auteure tente une première compréhension de la relation personne/matériau en création plastique par l'étude des deux structures en jeu dans ce contexte: la personne, le matériau. Le cadre méthodologique utilisé est l'approche systémique inspirée de Le Moigne (1977, 1984) et de Gosselin (1990, 1993, 1994) en éducation. Guillemette propose une représentation générale de la personne comme système ouvert inspirée de la psychologie humaniste de St-Arnaud (1982). Ensuite, s'appuyant sur des Bachelard, Bateson, Capra, Focillon, Gaboury, Huyghe, Jaffé, Jung, Kandinsky, Leroi-Gourhan et Moore, Guillemette propose une représentation systémique du matériau. Cette étude plus approfondie l'amène à explorer les champs physique et psychique de chacune des dimensions structurelle, fonctionnelle et évolutive du matériau/matière. Trois tableaux synthèses sont nés de cette compréhension. L'auteure, artiste pédagogue, relève enfin les concepts-clés de sa relation optimale avec le matériau/matière à partir de l'étude poïétique de son oeuvre sculpturale La barque (1996).fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Marie-Louise Guillemettefr
dc.titleVers une approche "vivante" du matériau en expression et en éducation plastiquesfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineEnseignement préscolaire et primairefr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Éd.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record