Show simple document record

dc.contributor.advisorJandl, Sergefr
dc.contributor.advisorPoirier, Mariofr
dc.contributor.authorRichard, Pierrefr
dc.date.accessioned2014-05-16T15:27:21Z
dc.date.available2014-05-16T15:27:21Z
dc.date.created2000fr
dc.date.issued2000fr
dc.identifier.isbn0612745228fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4538
dc.description.abstractCe document présente une étude en transmission infrarouge et en conductivité hyperfréquence réalisée sur les composés Nd[indices inférieurs 2-x]Ce[indice inférieur x]CuO[indice inférieur 4] dans la phase normale. Il fait suite à la thèse de doctorat de Pierre Dufour et constitue une étape essentielle d'un projet plus vaste visant à comprendre le phénomène de la supraconductivité à haute température critique dans les composés 2-1-4 et dans les cuprates en général. La transmission infrarouge, par le biais du champ cristallin, a permis une étude des propriétés locales du Nd[indices inférieurs 2-x]Ce[indice inférieur x]CuO[indice inférieur 4]. On donne les niveaux d'énergie du terme [indice supérieur 4]I de l'ion Nd [indices supérieurs 3+] . En plus du site principal C [indices inférieurs 4v] , d'autres sites inéquivalents sont observés. En plus, on fait une analyse des interactions magnétiques en utilisant la levée de dégénérescence des doublets de Kramers. Celle-ci montre clairement que l'interaction Cu-Nd est fortement anisotrope. La conductivité hyperfréquence a, quant à elle, permis une étude des propriétés de transport de ces composés. On observe une augmentation de la conductivité et de la partie réelle de la constante diélectrique lorsque la concentration de cérium ou de lacunes d'oxygène augmente. De plus, un comportement semiconducteur est obtenu pour de faibles concentrations en cérium, alors que les composés plus dopés s'avèrent être métalliques. Par ailleurs, la conductivité mesurée est très anisotrope et montre que la conduction s'effectue principalement le long des plans d'oxyde de cuivre. Ce rapport fait également le rapprochement entre ces deux techniques expérimentales et soulève certaines questions qui méritent d'être considérées dans la suite du projet.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Pierre Richardfr
dc.titleÉtude en transmission infrarouge et en hyperfréquence du composé Nd[indices inférieurs 2-x]Ce[indice inférieur x]CuO[indice inférieur 4]fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplinePhysiquefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record