Show simple document record

dc.contributor.advisorTremblay, André-Mariefr
dc.contributor.authorLessard, Stéphanefr
dc.date.accessioned2014-05-16T15:27:19Z
dc.date.available2014-05-16T15:27:19Z
dc.date.created2001fr
dc.date.issued2001fr
dc.identifier.isbn0612744531fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4525
dc.description.abstractCe mémoire porte sur l'application du modèle de Hubbard aux composés organiques bidimensionnels [kappa]- (ET)[indice inférieur 2]Cu(NCS)[indice inférieur 2] et [kappa] -(ET)[indice inférieur 2]Cu[N (CN)[indice inférieur 2]]Cl. Ces derniers sont traités selon une relation de dispersion à une bande en zone de Brillouin doublée équivalente à deux bandes dans la première zone. Le but est ici d'étudier les corrélations magnétiques dans les composés que l'on croit, avec une grande certitude, liées à des corrélations électron-électron. Nous tenterons d'accéder aux fluctuations par l'entremise du calcul de taux de relaxation nucléaire [Caractères spéciaux omis]. Pour ce faire, nous appliquerons la méthode Auto-Cohérente à deux Particules (ACDP) dans le but d'extraire une interaction effective de spin prenant en compte les effets à N corps tels que l'écrantage de Kanamori-Brueckner et le théorème de Mermin-Wagner. Nous avons effectué les calculs pour des interactions nues allant de 2 t à 18 t (t = t 1) afin de maximiser l'effet des fluctuations dans nos calculs de [Caractères spéciaux omis]."--Résumé abrégé par UMIfr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Stéphane Lessardfr
dc.titleCorrélations magnétiques dans les conducteurs organiques quasi-bidimensionnels de type BEDTfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplinePhysiquefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record