Show simple document record

dc.contributor.advisorBoudreau, Guyfr
dc.contributor.authorFerland, Manonfr
dc.date.accessioned2014-05-14T14:20:04Z
dc.date.available2014-05-14T14:20:04Z
dc.date.created1997fr
dc.date.issued1997fr
dc.identifier.isbn0612467376fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/449
dc.description.abstractPartant de la diversité des compétences des enfants face à l'écrit en entrant en 1re année, nous avons vérifié, si dès la maternelle, une intervention portant directement sur la représentation de la langue écrite, de la clarté cognitive et de la conscience linguistique pouvait favoriser les premiers apprentissages formels (lecture et écriture). L'échantillon auprès duquel a été menée l'expérimentation était constituée de 4 groupes d'enfants de maternelle (5 ans) provenant de milieu socio-économique moyen; 2 de ces groupes ont reçu une stimulation à l'écrit tandis que les autres ont suivi le programme du MEQ. Notre plan d'expérimentation partant des théories de Downing, Fijalkow et Ferreiro s'est déroulé sur une période de neuf mois. L'analyse des résultats nous permet d'avancer que l'intervention sur l'écrit à la maternelle favorise l'accroissement de la clarté cognitive et contribue à élargir leur conscience linguistique.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Manon Ferlandfr
dc.titleLa clarté cognitive et l'entrée dans l'écritfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplinePédagogiefr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record