Show simple document record

dc.contributor.advisorTalbot, Brian Geoffreyfr
dc.contributor.advisorGroleau, Denisfr
dc.contributor.authorBouity-Voubou, Maurice Dieudonnéfr
dc.date.accessioned2014-05-16T15:27:13Z
dc.date.available2014-05-16T15:27:13Z
dc.date.created2002fr
dc.date.issued2002fr
dc.identifier.isbn0612743187fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4496
dc.description.abstractL'approche d'évolution moléculaire dirigée, laquelle est un ensemble de méthodes in vitro et in vivo basées sur la génération d'une bibliothèque de chimères suivie d'une méthode rapide de sélection, a été utilisée pour modifier et améliorer diverses propriétés d'une protéine comme la thermostabilité, la solubilité, le niveau d'expression du gène et l'activité dans un environnement naturel ou non-naturel. Nous avons utilisé la mutagénèse dirigée et le"DNA shuffling", une technique d'évolution dirigée, pour tenter de convertir la nucléoside hydrolase en une enzyme capable d'opérer dans un milieu pauvre en eau, la réaction inverse de l'hydrolyse, ouvrant de ce fait la porte à la synthèse d'agents antiviraux ou antitumoraux. Cette protéine suscite beaucoup d'intérêt au niveau de la chimie médicinale. Le projet est basé sur un gène synthétique de 985 paires de bases codant pour l'inosine uridine nucléoside hydrolase (RU-NH) comparable au gène du protozoaire Crithidia fasciculata, préalablement assemblé et cloné dans Escherichia coli.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Maurice Dieudonné Bouity-Vouboufr
dc.titleGénération d'une inosine-uridine nucléoside hydrolase (IU-NH) par évolution moléculaire dirigée capable de mieux fonctionner en solvant organiquefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineBiologiefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record