Show simple document record

dc.contributor.advisorBeaulieu, Carolefr
dc.contributor.advisorCarisse, Odilefr
dc.contributor.authorWellman-Desbiens, Élisabethfr
dc.date.accessioned2014-05-16T15:27:03Z
dc.date.available2014-05-16T15:27:03Z
dc.date.created1998fr
dc.date.issued1998fr
dc.identifier.isbn0612569810fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4457
dc.description.abstractLa nervation noire des crucifères, endémique au Québec depuis plusieurs années, est causée par Xanthomonas campestris pv. campestris. Cette bactérie occasionne des lésions jaunâtres en forme de"V" sur les feuilles de chou. Par ailleurs, l'agent responsable de la nécrose marginale de la laitue est Xanthomonas campestris pv vitians . Cette maladie se manifeste par l'apparition, en marge des feuilles, de taches d'apparence graisseuse devenant nécrotiques et confluentes. Les méthodes de répression chimique contre la nervation noire sont plus ou moins efficaces. En ce qui concerne la nécrose marginale, aucun produit phytosanitaire n'est homologué puisque cette maladie n'est apparue que récemment dans nos régions. Au Québec, les différentes sources de contamination n'ont jamais été étudiées ce qui représente un frein dans le développement d'un programme de lutte efficace contre ces bactérioses. L'objectif de cette recherche est d'étudier les sources de contamination et de déterminer leur importance quant à la propagation de la nervation noire."--Résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Élisabeth Wellman-Desbiensfr
dc.titleÉtudes sur les sources de contamination par les bactéries responsables de la nervation noire du chou et de la nécrose marginale de la laituefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineBiologiefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record