Show simple document record

dc.contributor.advisorBeaudoin, Adrienfr
dc.contributor.authorLeclerc, Marie-Claudefr
dc.date.accessioned2014-05-16T15:26:57Z
dc.date.available2014-05-16T15:26:57Z
dc.date.created1998fr
dc.date.issued1998fr
dc.identifier.isbn0612569276fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4437
dc.description.abstractCe n'est qu'au cours des deux dernières décennies que les chercheurs se sont davantage intéressés à l'importance des nucléotides extracellulaires, en particulier aux purines extracellulaires, et aux rôles qu'ils pouvaient bien jouer au niveau des divers systèmes physiologiques des animaux. Au niveau du foie, ils seraient impliqués dans la sécrétion biliaire dépendante de l'ATP, dans la glycogénolyse et la contraction/relaxation des vaisseaux sanguins irriguant le foie. Notre intérêt pour le sujet nous a amené à la purification et à la caractérisation d'une ectonucléotidase, l'ATP-diphosphohydrolase hépatique, afin de mieux comprendre le rôle de cette enzyme au niveau du foie. Le but de notre travail était de purifier l'enzyme afin d'en définir ses caractéristiques biochimiques et cinétiques. Cette étude pare la voie au clonage de son gène. Les résultats ont montré que l'ATP-diphosphohydrolase hépatique possédait des caractéristiques différentes des ATPDases déjà purifiées et caractérisées. De cette étude, nous avons pu conclure que les ions Ca [exposant] 2+ et Mg [exposant] 2+ sont nécessaires pour l'activité de l'enzyme hépatique. Ce travail contient une deuxième partie portant aussi sur une nucléotidase. Dans le cadre de la purification de nucléotidases, des résultats intéressants ont mené vers la purification d'une protéine soluble démontrant des activités phosphohydrolases. L'un des objectifs de ma maîtrise fut de caractériser une protéine soluble démontrant des activités nucléotidases et purifiée originalement par Salma Daoud. Ce peptide, appelé peptide S, est un peptide dérivé d'une protéine connue: la calponine. Ces résultats sont présentés dans l'annexe I. Ils démontrent qu'un polyphosphate est étroitement lié à la protéine. De plus, lorsque la protéine est dépourvue de cette molécule de polyphosphate, celle-ci ne possède pas d'activité nucléotidase."--Résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Marie-Claude Leclercfr
dc.titlePurification et caractérisation biochimique d'une nucléotidase d'origine hépatiquefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineBiologiefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record