Show simple document record

dc.contributor.advisorRowntree, Paulfr
dc.contributor.authorHauchard, Christellefr
dc.date.accessioned2014-05-16T15:26:56Z
dc.date.available2014-05-16T15:26:56Z
dc.date.created2000fr
dc.date.issued2000fr
dc.identifier.isbn0612569136fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4430
dc.description.abstractLe but de ce travail est d'étudier les mécanismes mis en jeu lors de l'interaction de molécules de pentacarbonyle de fer (Fe(CO) 5 [indice] ) adsorbées sur une surface d'or avec des électrons de faibles énergies ou avec de la chaleur. La spectroscopie infrarouge avec transformée de Fourier par réflexion-absorption (FTIR-RAS) a été utilisée. A l'aide de la spectroscopie infrarouge, nous aeons [i.e. avons] montré que la température entraîne des modifications majeures de la structure des couches de Fe(CO) [indice] 5 adsorbées. Nous avons également montré que les molécules de Fe(CO) [indice] 5 adsorbées sont très sensibles aux électrons de faibles énergies (0,5-20 eV). Nous avons aussi montré que les agrégats de Fe(CO) [indice] 5 solide formés lors du chauffage sont beaucoup moins sensibles aux électrons que les molécules de Fe(CO) [indice] 5 non transformées. Finalement, nous avons montré que les produits formés désorbaient à des températures plus élevées que le Fe(CO) [indice] 5."--Résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Christelle Hauchardfr
dc.titleÉtude spectroscopique des couches minces de Fe(CO)[indice]5/Au(111) stabilité thermique et processus induits par les électrons de faibles énergiesfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineChimiefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record