Show simple document record

dc.contributor.advisorGrenier, Gillesfr
dc.contributor.authorBouchard, Chantalfr
dc.date.accessioned2014-05-16T15:26:50Z
dc.date.available2014-05-16T15:26:50Z
dc.date.created2000fr
dc.date.issued2000fr
dc.identifier.isbn0612568695fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4406
dc.description.abstractLes huiles à friture (huiles végétales usées) sont un résidu de l'industrie de la restauration disponibles dans des volumes importants pour lequel il existe peu de moyens d'en disposer adéquatement. Nous avons ainsi envisagé l'utilisation de ce résidu de la restauration comme engrais (source de carbone) et herbicides biologiques. Cependant, les triacylglycérols (TAG) qui composent les huiles végétales usées ne pénètrent pas facilement dans les cellules des racines des plantes. Alors, les TAG de ces huiles ont été saponifiés pour en récupérer les acides gras. De là, nous nous sommes fixés comme objectif d'étudier l'incorporation et le transport des acides gras contenus dans les huiles usées dans les racines et jusque dans les feuilles de Phaseolus vulgaris (haricot). Les traitements ont été faits en culture hydroponique non aseptique. Nous avons posé comme hypothèses que les acides gras des huilés végétales usagées devraient pénétrer de façon importante dans les racines de haricots et devraient être transportés dans les tiges et dans les feuilles, et que l'incorporation des acides gras aux faibles concentrations devrait avoir un effet bénéfique sur le taux de croissance des plant."--Résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Chantal Bouchardfr
dc.titleUtilisation d'huile de friture à des fins agricolesfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineBiologiefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record