Show simple document record

dc.contributor.advisorVaillancourt, Jeanfr
dc.contributor.authorGrira, Sofianefr
dc.date.accessioned2014-05-16T15:26:39Z
dc.date.available2014-05-16T15:26:39Z
dc.date.created1997fr
dc.date.issued1997fr
dc.identifier.isbn0612265765fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4351
dc.description.abstractTout problème de physique mathématique conduit naturellement à la résolution d'une ou plusieurs équations fonctionnelles que nous écrivons sous la forme simplifiée: Au = f où A opère d'un espace X vers un espace Y, f est donnée dans Y, [micro] est cherchée dans X (exemple: équations différentielles, intégrales, aux dérivées partielles ...). En général, la solution de (0.1) est impossible à déterminer explicitement ou encore sa forme explicite est si compliquée qu'elle est inutilisable et on s'intéresse donc à la résolution approchée de l'équation. L'idée est alors de remplacer les espaces X et Y par des espaces"plus simples" X[indice inférieur h] et Y[indice inférieur h] et d'associer à l'équation (0.1) une famille d'équations approchées (à un paramètre h): A[indice inférieur h][micro][indice inférieur h] = f[indice inférieur h] où A[indice inférieur h], approxime A, f[indice inférieur h] [epsilon] Y[indice inférieur h] approxime f et [micro][indice inférieur h] [epsilon] X[indice inférieur h] approxime [micro] (du moins on le souhaite). Les problèmes qui se posent sont les suivants: (1) Étude de l'équation exacte. (2) Étude des équations approchées. (3) Étude de la stabilité et de la convergence. (Résumé abrégé par UMI).fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Sofiane Grirafr
dc.titleLes équations de Navier-Stokes nonlinéaires dans [imaginaire pur][réel]fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineMathématiquesfr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record