Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]fr
dc.contributor.authorTeller, Inga Christianefr
dc.date.accessioned2014-05-16T14:58:00Z
dc.date.available2014-05-16T14:58:00Z
dc.date.created2007fr
dc.date.issued2007fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4257
dc.description.abstractL'expression des cinq chaines alpha des laminines ([alpha]-LM) a été analysée dans l'intestin grêle humain adulte, autant au niveau protéique qu'au niveau de l'ARNm, afin de déterminer spécifiquement l'implication de chacune de ces chaines dans l'acquisition d'un état cellulaire défini, au sein de l'épithélium constituant l'axe crypte-villosité. Les résultats montrent que les messagers de toutes les [alpha]-LM sont exprimés dans l'intestin grêle adulte et ce à des niveaux significatifs comparativement à divers autres tissus et organes. Des analyses plus approfondies de l'expression des [alpha]-LM, par immunofluorescence indirecte et par RT-PCR semiquantitatif et quantitatif, ont démontré une forte corrélation entre l'expression transcriptionnelle et protéique, autant pour les [alpha]-LM d'origine épithéliale que celles provenant du mésenchyme, à différents stades du développement ainsi qu'à travers le processus de différenciation, au niveau des lames basales tout au long de l'axe crypte-villosité. Ces analyses ont été confirmées à l'aide de modèles cellulaires permettant une étude compartimentée de l'intestin. Nos données suggèrent une rôle primordiale des laminines contenant les chaînes [alpha]2, [alpha]3 et [alpha]5 dans le développement et le maintien fonctionnel de l'épithélium intestinal humain. La seconde partie de ces travaux porte sur les glycoprotéines Lutherans (Lu gps) qui ont récemment été identifiées comme des récepteurs de LM-[alpha]5. L'expression et la localisation de deux variants distincts, soit LU et LU(v13)/BCAM, a été ont dé analysées dans l'intestin foetal et adulte ainsi que dans certains tissus atteints de pathologies intestinales et les résultats démontrent des variations de profil d'expression de LM-[alpha]5. Les résultats obtenus par immunofluorescence indirecte et RT-PCR montrent que l'expression des Lu gps est controlée au niveau transcriptionnel en fonction du développement puisqu'elles sont absentes dans l'intestin adulte. L'origine tissulaire de leur ligand, la LM-[alpha]5, passe d'épithéliale et mésenchymateuse chez le foetus à exclusivement mésenchymateuse chez l'adulte. Cela indique une relation entre les glycoprotéines Lutherans et la LM-[alpha]5. De plus, l'expression forcée de chacun des deux variants LU gps (LU et LU(vl3) inhibe significativement la croissance cellulaire de la lignée intestinale Caco-2/15. Ainsi, ces résultats suggèrent un rôle pour les glycoprotéines Lutherans dans la déposition de la LM-500, par l'épithélium de l'intestin en développement, causant ainsi l'inhibition de la croissance cellulaire intestinale.fr
dc.language.isoengfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Inga Christiane Tellerfr
dc.titleLaminins and the Lutheran receptor in the human gutfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineBiologie cellulairefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record