Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]fr
dc.contributor.authorDelabre, Jean-Françoisfr
dc.date.accessioned2014-05-16T14:57:58Z
dc.date.available2014-05-16T14:57:58Z
dc.date.created2007fr
dc.date.issued2007fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4249
dc.description.abstractLa protéine HNF4[alpha] est un récepteur nucléaire orphelin exprimé dans le foie et tout au long de l'axe gastro-intestinal. De nombreuses études effectuées dans le foie ou des cultures cellulaires ont mis en évidence l'implication de HNF4[alpha] dans des mécanismes de différenciation cellulaire ainsi que dans le contrôle du métabolisme lipidique. Toutefois, le rôle de cette protéine dans les processus de différenciation et dans le contrôle du métabolisme des cellules épithéliales intestinales est encore mal connu. Nous avons donc décidé d'étudier les rôles de la protéine HNF4[alpha] dans l'intestin et de déterminer de nouvelles cibles transcriptionnelles. Méthodes. Des cellules épithéliales intestinales non différenciées IEC-6 ont été infectées avec un vecteur pBabepuro vide ou exprimant l'isoforme HNF4[alpha]1. La morphologie des cellules a été observée par microscopie optique et électronique. L'impact de l'expression de HNF4[alpha]1 dans les cellules IEC-6 a été étudié à l'aide de micropuces à ADN de type Affymetrix. L'expression et l'activité de différents gènes sélectionnés sur les micropuces à ADN ont été testées par RT-PCR, immunobuvardage, essais luciférase et gels par retard de migration. Finalement l'activité métabolique a été testée en mesurant la synthèse et la sécrétion des apolipoprotéines et des lipoprotéines après marquage avec de l'acide oléique marqué au carbone 14 et de la méthionine marquée au soufre 35. Résultats. (1) les cellules qui expriment HNF4[alpha]1 présentent des microvillosités, habituellement observées sur des cellules épithéliales intestinales différenciées, ainsi que des modifications de la forme des cellules. Parallèlement, on peut noter une meilleure organisation des jonctions intercellulaires. (2) On peut observer une augmentation de l'expression de la villine qui est habituellement observée au niveau de la bordure en brosse. (3) On observe une importante modification d'expression des protéines RAR[bêta] et PPAR[bêta] qui sont notamment impliquées dans le contrôle de mécanismes de différenciation. (4) L'analyse des micropuces à ADN met en évidence l'augmentation d'un nombre important de gènes impliqués dans le métabolisme lipidique. Parallèlement, il y a augmentation de la synthèse d'apolipoprotéines et de HDL. (5) Les micropuces à ADN ont permis d'identifier que la protéine prkaa2, une sous-unité catalytique de l'AMPK, est une cible de HNF4[alpha]1. (6) La protéine Cdx2 peut induire l'expression de HNF4[alpha] via son promoteur. Conclusions. HNF4[alpha]1 est impliquée dans les mécanismes de différenciation et de métabolisme intestinaux. Elle permet l'établissement d'un réseau transcriptionnel qui conduit à une modification des interactions intercellulaires, de la morphologie cellulaire ainsi qu'à l'apparition de microvillosités. De plus, HNF4[alpha]1 induit une augmentation de l'expression de nombreux gènes impliqués dans le métabolisme lipidique ainsi qu'à une augmentation de la synthèse lipidique. Parallèlement, nous avons pu montrer que HNF4[alpha]1 contrôlait l'expression de la sous-unité prkaa2 de l'AMPK et que HNF4[alpha]1 et Cdx2 étaient impliquées dans des voies de régulation communes, notamment dans la différenciation intestinale.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Jean-François Delabrefr
dc.titleDétermination des fonctions de HNF4[alpha] dans les cellules épithéliales intestinalesfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineBiologie cellulairefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record