Show simple document record

dc.contributor.advisorPayet, Marcel Danielfr
dc.contributor.authorCampbell, Shirleyfr
dc.date.accessioned2014-05-16T14:57:52Z
dc.date.available2014-05-16T14:57:52Z
dc.date.created2006fr
dc.date.issued2006fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4230
dc.description.abstractLes intégrines sont des protéines transmembranaires formées d’une sous-unité alpha (a) et d’une sous-unité bêta (beta). La liaison des intégrines à leurs ligands (les protéines de la matrice extracellulaire) active des voies de signalisation intracellulaire menant, entre autres, à la prolifération, à la migration et à la survie cellulaire. Parmi les composantes de la matrice extracellulaire (MEC), les plus étudiées, notons les collagènes, les laminines et les fibronectines. Suite aux résultats obtenus lors de ma maîtrise montrant l’activation de la voie p42/44mapk et une augmentation de calcium intracellulaire suite à l’activation des certaines intégrines des cellules glomérulée de la glande surrénale de rat, le premier but de mon projet de doctorat était de vérifier la présence de différentes composantes de la MEC et des intégrines dans la glande surrénale de rat adulte. Des expériences d’immunofluorescence directe, indirecte et d’immunohistochimie ont permis d’identifier la distribution des collagènes de type I (Col I) et de type IV (Col IV), ainsi que celle de la laminine-1 (LN-1) et de la fibronectine (FN) dans la glande surrénale de rat adulte. Les intégrines qui leur sont associées: [alpha]1[beta]1, [alpha]2[beta]1, [alpha]3[beta]1, [alpha]5[beta]1 et [alpha]8[beta]1 ont aussi été localisées. La sous-unité [alpha]1 est surtout localisée au niveau de la médullosurrénale et les sous-unités [alpha]2, [alpha]3, [alpha]4 sont exprimées majoritairement au niveau du cortex surrénalien. La sous-unité [alpha]8 est retrouvée à la fois au niveau du cortex et de la médulla. Un deuxième objectif était de déterminer la capacité des cellules glomérulées à produire leur propre matrice extracellulaire. Des études de RT-PCR, d’immunobuvardage de type Western et d’immunocytochimie ont montré que les cellules glomérulées sécrètent les Col I et Col IV, de la LN-1 et de la FN, ces composantes restant intimement liées aux cellules. L’implication de l’intégrine [alpha]5[beta]1 dans l’arrangement de la FN par et autour des cellules glomérulées a été testée à l’aide d’un anticorps anti-[alpha]5[beta]1. Les résultats préliminaires indiquent que l’intégrine [alpha]5[beta]1 est non essentielle à l’arrangement de la FN par les cellules glomérulées. Les effets d’un traitement à l’angiotensine II (Ang II) sur la production de FN par les cellules glomérulées ont aussi été testés par immunocytochimie et immunobuvardage. Aucun changement dans la sécrétion et l’organisation de la FN n’a été décelé suite au traitement avec cette hormone. Des études d’immunocytochimie ont aussi montré que les cellules glomérulées étaient aptes à sécréter du Col I et Col IV ainsi que de la LN-1. Par la technique de double immunofluorescence indirecte et directe, nous avons montré que la LN-1 et la FN étaient sécrétées à la surface des cellules à proximité les unes des autres. Suite à de précédents travaux montrant une relâche de calcium intracellulaire dans les cellules glomérulées ainsi qu’un influx calcique après activation des intégrines par la FN, nous avons étudié la présence potentielle de canaux TRPC (transient receptor potential classical) dans les cellules glomérulées. Ces canaux sont des canaux cationiques non sélectifs permettant un influx de sodium, calcium et de césium. Des expériences d’immunohistochimie ont montré la présence de TRPC1, 3, 4 et TRPC6 dans la glande entière de surrénale de rat. Des études d’immunocytochimie ont permis de montrer que les cellules glomérulées expriment les canaux TRPC3 et TRPC6 à la membrane plasmique et que pour TRPC6, la translocation à la membrane plasmique est modulée par différents stimuli tels que l’Ang II (angiotensine II) (5 x 10-7M), l’OAG (1- oleoyl-2-acétylglycérol) (100 pM) et la TG (Thapsigargine) (2 pM). Des mesures de calcium intracellulaire ont montré que les canaux TRPC sont activés suite à la stimulation des cellules glomérulées par la FN (10-7M) et l’Ang II (5 x 10-7M). Ces expériences ont montré une entrée de strontium et de calcium suite à l’activation des intégrines par la FN. Finalement, des expériences préliminaires indiquent que la stimulation des cellules glomérulées avec de l’OAG (100 pM) augmente la sécrétion d’aldostérone. Ensemble, ces expériences laissent croire que l’influx de calcium induit par l’activation des intégrines par la FN pourrait être dû à l’activation des canaux TRPC et ainsi, contribuer à la sécrétion de stéroïdes par les cellules glomérulées. [Symboles non conformes]fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Shirley Campbellfr
dc.titleExpression et signalisation des intégrines des cellules glomérulées de la glande surrénale de rat : implication de composantes de la matrice extracellulaire, d'hormones et de canaux ioniquesfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePhysiologiefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record