Show simple document record

dc.contributor.advisorBravo, Ginafr
dc.contributor.advisorDesrosiers, Johannefr
dc.contributor.advisorSt-Cyr Tribble, Denisefr
dc.contributor.authorRochette, Anniefr
dc.date.accessioned2014-05-16T14:57:32Z
dc.date.available2014-05-16T14:57:32Z
dc.date.created2004fr
dc.date.issued2004fr
dc.identifier.isbn0612949559fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4185
dc.description.abstractLes personnes qui survivent à un accident vasculaire cérébral (AVC) peuvent se retrouver avec des séquelles (déficiences et incapacités) persistantes. Ces déficiences et incapacités, en interaction avec les facteurs environnementaux (physique et social), entraînent des changements importants dans l'accomplissement des activités courantes et des rôles sociaux (participation sociale). Ces changements dans le fonctionnement doivent alors être compensés par les proches. Une situation de déséquilibre se crée: les personnes ayant subi l'AVC doivent composer avec une diminution de leur participation sociale alors que les proches doivent vivre avec une surcharge de la tâche associée à un rôle d'aidant avec lequel ils ne sont pas nécessairement familiers. Comment une telle situation est perçue et gérée (processus d'adaptation) par les personnes atteintes de l'AVC et leur conjoint? Le processus d'adaptation demeure un phénomène complexe et peu étudié auprès de ces personnes. Cette recherche visait précisément à améliorer les connaissances en examinant le processus d'adaptation suivant un AVC auprès de ces deux groupes d'individus. Cette étude, réalisée auprès de personnes ayant subi un premier AVC et auprès de conjoints de ces dernières, utilise un dispositif de recherche mixte longitudinal (quantitatif et qualitatif exploratoire d'orientation phénoménologique). Les participants ont été rencontrés à trois moments (phase aiguë, trois et six mois post-AVC). Les caractéristiques personnelles et environnementales (âge, sexe, gravité de l'AVC, incapacités, fardeau, traits de personnalité, milieu de vie et soutien social) constituent les variables indépendantes; les variables intermédiaires concernent le processus d'adaptation (appréciation de la situation et stratégies d'adaptation) et les variables dépendantes sont fores de la participation sociale et des symptômes dépressifs. Des questionnaires quantitatifs possédant des qualités métrologiques robustes ont été utilisés pour recueillir l'information relative à ces variables. Le volet qualitatif a permis d'approfondir le sens donné au processus d'adaptation par les participants. Des entrevues semi-dirigées ont été réalisées auprès d'un sous-échantillon des participants, en utilisant un guide d'entrevue validé par des experts"--Résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Annie Rochettefr
dc.titleProcessus d'adaptation suivant un accident vasculaire cérébral perspectives de la personne atteinte et du conjointfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineSciences cliniquesfr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record