Show simple document record

dc.contributor.advisorSt-Cyr Tribble, Denisefr
dc.contributor.advisorPaul, Denisefr
dc.contributor.advisorGoulet, Célinefr
dc.contributor.authorBell, Lindafr
dc.date.accessioned2014-05-16T14:57:23Z
dc.date.available2014-05-16T14:57:23Z
dc.date.created2002fr
dc.date.issued2002fr
dc.identifier.isbn0612805212fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4162
dc.description.abstractLe but de la présente étude est de décrire les perceptions des mères et des pères concernant le processus d'établissement de la relation avec leur enfant à la période périnatale. Les objectifs sont d'une part, de décrire le point de vue des mères et des pères concernant l'établissement de la relation avec leur enfant au cours des quatre premiers mois et, d'autre part, de décrire les influences qu'exercent les parents l'un sur l'autre dans le cadre de l'établissement de la relation avec leur enfant. Un devis qualitatif, prospectif longitudinal basé sur les principes de la théorisation ancrée a été utilisé. Des entrevues semi-structurées ont été réalisées auprès de 18 mères et 18 pères d'un premier-né âgé d'une, six et 16 semaines. Il s'agissait d'entrevues individuelles (T1, T2, T3) ainsi que d'une entrevue de couple (T3). Les données ont été analysées selon les méthodes propres à la théorisation ancrée. Les résultats indiquent que les préoccupations centrales des parents dans le cadre de l'établissement de la relation avec leur enfant se transforment au fil du temps. Lorsque leur bébé est âgé d'une semaine, la préoccupation centrale des mères consiste à découvrir leur enfant. À six semaine, l'initiation des interactions avec l'enfant constitue leur préoccupation dominante alors qu'à quatre mois cette dernière s'exprime dans l'investissement du rôle parental. Pour leur part, les pères, à une semaine, sont préoccupés par le développement d'une relation affective avec leur enfant. À six semaines, leur préoccupation dominante consiste à investir leur rôle alors qu'à quatre mois ils se préoccupent d'initier des interactions avec leur enfant. De plus, nous observons que les mères et les pères exercent une influence l'un sur l'autre dans le cadre de l'établissement de la relation avec leur enfant. Les parents s'influencent plus particulièrement en ce qui concerne leur investissement dans le rôle parental. Ces résultats ont des implications pour la pratique infirmière, notamment concernant l'observation du processus d'établissement de la relation entre les parents et leur enfant de même que pour le développement de stratégies de soutien à l'établissement de cette relation. L'utilité de prendre en compte les influences réciproques qu'exercent les parents l'un sur l'autre dans l'établissement de cette relation est également mise en évidence.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Linda Bellfr
dc.titlePerceptions parentales de l'établissement de la relation avec leur enfant à la période périnatale et en contexte familialfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineSciences infirmièresfr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record