Show simple document record

dc.contributor.advisorHébert, Réjeanfr
dc.contributor.advisorPrince, Françoisfr
dc.contributor.authorCorriveau, Hélènefr
dc.date.accessioned2014-05-16T14:57:07Z
dc.date.available2014-05-16T14:57:07Z
dc.date.created2000fr
dc.date.issued2000fr
dc.identifier.isbn0612618501fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4129
dc.description.abstractLes chutes constituent un problème majeur chez les aînés. De plus, particulièrement pour cette population, les différentes blessures occasionnées lors de chutes nécessitent souvent des soins médicaux prolongés et augmentent considérablement les coûts des services de santé. Ainsi, pour les chercheurs, la pertinence de la présente thèse s'inscrit dans le cadre de l'amélioration nécessaire des connaissances liées à ce problème de santé publique en pleine croissance. Le progrès dans ce secteur de la recherche permettra aussi aux professionnels concernés de mieux comprendre le réseau de causalités des chutes chez les personnes âgées et d'augmenter l'efficacité des interventions préventives. La recherche portant sur le maintien de la stabilité posturale revêt une grande importance dans le domaine du contrôle postural. C'est pourquoi les travaux que nous exposons dans cette thèse se rattachent principalement à l'évaluation de la stabilité posturale dans la position debout. Récemment, une nouvelle variable biomécanique, soit le CdeP-CdeM, a été proposée comme variable indicatrice de la stabilité posturale. Cette variable tient compte à la fois du déplacement des centres de pression (CdeP) et du centre de masse (CdeM). Cette interaction dynamique entre le CdeP et le CdeM nous apparaît indispensable au maintien de la stabilité posturale. Concrètement, notre objectif général dans cette étude consiste donc à vérifier les qualités métrologiques de cette nouvelle variable biomécanique CdeP-CdeM. Les travaux que nous avons réalisés pour cette thèse ont été effectués au laboratoire de posture et de locomotion de l'Institut universitaire de gériatrie et de gérontologie de Sherbrooke. Pour les besoins de notre recherche, nous avons étudié trois groupes de sujets: les personnes âgées en santé, les personnes âgées diabétiques atteintes d'une neuropathie périphérique (NDP) et les personnes âgées ayant eu un accident vasculaire cérébral. Considérant les forces et les faiblesses de notre étude, nous estimons que notre objectif principal a été atteint. Les qualités métrologiques de la variable biomécanique CdeP-CdeM ont été documentées et nous croyons fermement que cette variable a le potentiel pour devenir la mesure étalon dans l'évaluation de la stabilité posturale, particulièrement auprès de la clientèle gériatrique."--Résumé abrégé par UMIfr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Hélène Corriveaufr
dc.titleÉvaluation du contrôle postural validation de la variable biomécanique CdeP-CdeM chez les personnes âgéesfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineSciences cliniquesfr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record