Show simple document record

dc.contributor.advisorRegoli, Domenicofr
dc.contributor.authorGobeil, Fernand Juniorfr
dc.date.accessioned2014-05-16T14:57:04Z
dc.date.available2014-05-16T14:57:04Z
dc.date.created1998fr
dc.date.issued1998fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4123
dc.description.abstractLes kinines exercent des effets relaxants ou contractiles, sur les vaisseaux de plusieurs espèces animales, via l'activation des récepteurs de type B[indice inférieur 2] ou B[indice inférieur 1]. Ces récepteurs ont été étudiés chez la veine ombilicale humaine (VOH) et l'aorte de lapin (AL) ; deux tissus vasculaires sur lesquels les récepteurs B[indice inférieur 2] et B[indice inférieur 1] véhiculent la vasoconstriction. Nous avons caractérisisé ces récepteurs à l'aide d'agonistes et antagonistes ; la dégradation de ces derniers composés par des enzymes protéolytiques, a également été étudiée. Les résultats obtenus in vitro, à l'aide de la technique conventionnelle des bains à tissus isolés, ont montré que le récepteur B[indice inférieur 1] de la VOH peut être induit de novo et qu'il manifeste une sensibilité supérieure (50-100 fois) aux composés homologues (agoniste et antagoniste) possédant un groupement lysyl en N-terminal ; la LysBK et la BK, deux agonistes naturels des récepteurs B[indice inférieur 2] des kinines étant inactifs (pD[indice inférieur 2]<6.0) sur le récepteur B[indice inférieur 1] humain de la VOH. Les antagonistes B[indice inférieur 1] de première génération (e.g. Lys[Leu[indice supérieur 8]]desArg[indice supérieur 9]BK (pA[indice inférieur 2] 7.99) et [Leu[indice supérieur 8]]desArg[indice supérieur 9]BK (pA[indice inférieur 2] 6.37)) inhibent les réponses venoconstrictrices des agonistes B[indice inférieur 1]. Une étude de corrélation (utilisant 22 composés ; agonistes et antagonistes) entre les données obtenues à l'aide de l'AL et celles de la VOH, a montré la ressemblance pharmacologique de ces sites fonctionnels. Une étude de structure-activité, comprenant des modifications (acétylation, méthylation de résidus aminoacyls) et/ou substitutions chimiques (e.g. acide aminé non naturel de nature hydrophobe, de configuration stéréochimique D) apportées aux positions 0 (Lys), 5 (Phe), 7 (Pro) et 8 (Phe) de la séquence en acides aminés de la Lys[Leu[indice supérieur 8]]desArg[indice supérieur 9]BK, a été effectuée. Ceci dans le but de promouvoir une résistance multienzymatique (notamment contre l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA) et l'aminopeptidase M (AmM)) et d'augmenter l'affinité pour le récepteur B[indice inférieur 1] humain des kinines. Certains prototypes conçus montrent de fortes puissances antagonistes in vitro tout en étant dépourvus d'activités agonistes résiduelles. En exemple, l'un de ces prototypes soit l'AcLys[([indice supérieur alpha]Me)Phe[indice supérieur 5],D[bêta]Nal[indice supérieur 7],Ile [indice supérieur 8]]desArg[indice supérieur 9]BK (R 892) s'est révélé résistant in vitro à la dégradation par l'ECA et l'AmM tout en possédant de fortes affinités (pA[indice inférieur 2][presque égal à]8.7) pour les récepteurs B[indice inférieur 1] de la VOH et de l'AL. In vivo, ce même composé antagonise fortement (DI[indice inférieur 50] 2.8 nmol/kg i.v.) la réponse hypotensive de la desArg[indice supérieur 9]BK exogène chez le lapin anesthésié et prétraité au LPS. Cette étude est la première démonstration de la présence possible du récepteur B[indice inférieur 1] au niveau du système cardiovasculaire chez l'homme. À l'instar du récepteur B[indice inférieur 1] de lapin, ce récepteur montre une haute affinité pour les peptides agonistes et antagonistes contenant un groupement NH[indice inférieur 2]-lysyl. Étant facilement disponible, nous espérons que la VOH pourra servir aux analyses de criblage de nouvels agents actifs chez l'homme. De plus, les nouveaux antagonistes stables développés, à l'occasion des travaux rapportés ici, pourront être utiles (perspective thérapeutique?) pour élucider les rôles potentiels joués par les récepteurs B[indice inférieur 1] des kinines chez l'homme en physiologie et physiopathologie.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Fernand Junior Gobeilfr
dc.titleCaractérisation pharmacologique du récepteur B [indice] 1 humain des kinines et de ses antagonistesfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePharmacologiefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record