Show simple document record

dc.contributor.advisorGuillemette, Gaëtanfr
dc.contributor.authorChrétien, Louisefr
dc.date.accessioned2014-05-16T14:56:59Z
dc.date.available2014-05-16T14:56:59Z
dc.date.created1998fr
dc.date.issued1998fr
dc.identifier.isbn0612405168fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4107
dc.description.abstractAfin de caractériser les mécanismes pouvant être impliqués dans le phénomène de désensibilisation de la voie de la PLC, nous avons choisi d'étudier la désensibilisation du système en comparant les réponses induites par les récepteurs de l'Ang II et de la BK présents sur les cellules glomérulées. Dans un premier temps, nous avons effectué une caractérisation complète du récepteur de la BK présent sur les cellules glomérulées. Notre étude a révélé la présence d'une petite population de récepteurs de type B[indice inférieur 2] (Bmax = 180 fmol [plus ou moins] 55 fmol/mg de protéines) de haute affinité (Kd = 0.65 [plus ou moins] 0.17 nM). L'activation de ce récepteur induit une production d'IP[indice inférieur 3] concentration-dépendante (EC[indice inférieur 50] = 2.0 [plus ou moins] 0.5 nM) pour un effet maximal obtenu avec 100 nM BK. La BK induit une augmentation de [Ca[indice supérieur 2+]]i biphasique typique composée d'une élévation rapide et transitoire suivi d'un lent déclin de la [Ca[indice supérieur 2+]]i jusqu'au au niveau basal (en 5 minutes). Comme la BK, l'Ang II induit une augmentation de [Ca[indice supérieur 2+]]i biphasique typique, cependant, la deuxième phase est soutenue et se maintient au-dessus du niveau basal pour plus de 10 min. Aucune sécrétion d'aldostérone n'a été observée avec la BK contrairement à l'Ang II. L'analyse comparée des profils de production d'IP[indice inférieur 3] induit par l'Ang II et de la BK nous a révélé que la BK induit une faible production d'IP[indice inférieur 3] transitoire alors que l'Ang II induit une importante production qui se maintient pendant 2h. Une importante perte de capacité de liaison de la BK a été observée suite au prétraitement des cellules glomérulées avec 100 nM BK. L'ensemble de ces résultats suggère que la désensibilisation rapide de la faible population de récepteurs de type B[indice inférieur 2] est probablement responsable de l'inefficacité du récepteur B[indice inférieur 2] à induire une production d'IP[indice inférieur 3] élevée et soutenue permettant la production d'aldostérone. À l'aide d'un modèle d'expression transitoire de récepteur (cellules COS-7), nous avons aussi démontré que l'efficacité de couplage des récepteurs aux protéines G pourrait aussi expliquer la forte et la faible réponse médiée respectivement par les récepteur [i.e. récepteurs] AT[indice inférieur 1] et B[indice inférieur 2]. L'expression transitoire des récepteurs AT[indice inférieur 1] et B[indice inférieur 2] dans les cellules COS-7 nous a permis de mettre en évidence que ces récepteurs ont des efficacités d'interaction différentielles avec les protéines G[indice inférieur q] et G11 . Nous avons démontré que G[indice inférieur q] et G11 potentient la production d'IP induite par ces deux récepteurs et qu'ils sont plus efficaces sur la réponse médiée par le récepteur AT[indice inférieur 1] (potentiation de 5-6 fois) que par les récepteurs B[indice inférieur 2] (potentiation de 2 fois)."--Résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Louise Chrétienfr
dc.titleRégulation de l'activité de la phospholipase C par les récepteurs AT [indice inférieur 1] de l'angiotensine II et B [indice inférieur 2] de la bradykininefr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePharmacologiefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record