Show simple document record

dc.contributor.advisorMoutquin, Jean-Mariefr
dc.contributor.advisorDorion, Dominiquefr
dc.contributor.authorMorin, Chantalfr
dc.date.accessioned2014-05-16T12:49:05Z
dc.date.available2014-05-16T12:49:05Z
dc.date.created2011fr
dc.date.issued2011fr
dc.identifier.isbn9780494837535fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4072
dc.description.abstractIntroduction: L'otite moyenne aiguë (OMA) est une des infections les plus fréquentes chez le jeune enfant. La physiopathologie de l'OMA est multifactorielle. Cependant, le facteur le plus important est la dysfonction de la trompe d'Eustache. Puisque la trompe d'Eustache chemine dans l'os temporal, une perturbation de cet os dans son positionnement peut nuire à l'évacuation des sécrétions. Les ostéopathes utilisent des techniques crâniennes douces pour évaluer la présence de dysfonctions de l'os temporal décrites comme une restriction de mobilité de cet os. Objectif: L'objectif de cette étude est de documenter la relation entre la dysfonction de l'os temporal, telle qu'évaluée par les ostéopathes, et le développement de l'OMA chez les jeunes enfants entre 6 et 30 mois. Méthode : Une cohorte prospective de 65 enfants de 6 à 18 mois, sans antécédents d'OMA, a été constituée. Les dysfonctions de l'os temporal et les facteurs de risque traditionnels au recrutement de même que la survenue d'OMA entre septembre 2009 et avril 2010, diagnostiquée par un médecin tenu à l'insu du statut du temporal, ont été documentés. La régression logistique multi niveaux a été utilisée pour déterminer les facteurs de risque de l'OMA. Résultats : Vingt trois des enfants (35 % ) recrutés présentent une restriction grave de mobilité de l'os temporal. Les résultats révèlent que 48,3 % des temporaux avec une dysfonction grave et 28,4 % de ceux sans dysfonction grave ont expérimenté au moins un épisode d'OMA. Après modélisation pour les facteurs de risque traditionnels, la dysfonction grave de l'os temporal (RC 4,5, IC 95 % 1,72-11,81, p=0,003) et l'utilisation de la suce (RC 6,9, IC 95 % 1,88-25,71, p=0,005) s'avèrent des facteurs de risque significatifs de l'OMA. L'âge (RC 0,17, IC 95 % 0,07-0,44, p=0,001) est un facteur protecteur. Conclusion : La dysfonction grave de l'os temporal, telle qu'évaluée en ostéopathie, est un facteur de risque de l'OMA. Le guide de pratique sur l'OMA encourage la prévention par la réduction des facteurs de risque : l'ostéopathie serait-elle une avenue thérapeutique et prophylactique à explorer dans la prévention de l'OMA?fr
dc.description.abstractAbstract: Background : Acute otitis media (AOM) is one of the most common childhood infections. The pathogenesis of otitis media is complex. However, Eustachian tube dysfunction stands out as the single most important factor. Since the bony part of the Eustachian tube is located in the temporal bone, the position of this bone may affect its function. Osteopathic practitioners use gentle cranial techniques to evaluate presence of temporal bone dysfunction describe as mobility restriction of this bone. Purpose: To investigate if there is a relationship between temporal bone dysfunction as evaluated by osteopathic practitioners and AOM in young children between 6 and 30 months of age. Methods: Sixty-five children, 6 to 18 month [i.e. months] of age, and without prior history of AOM were included in this prospective cohort study. Baseline potential confounders and temporal bone status were evaluated. Children were followed prospectively during the cold season in Canada (September 2009 to April 2010). Occurrences of AOM as diagnosed by family physicians, blinded to temporal bone status of the child, were recorded. Multi levels logistic regression was used to identify AOM risk factors. Results: Severe temporal bone mobility restriction was identified in 23 children (35 %). Results revealed that 48.3 % of the temporal bone with severe dysfunction and 28.3 % of those without severe dysfunction have experienced at least one AOM episode. Multi levels logistic regression identified the following as statistically significant risk factors for AOM: severe temporal bone dysfunction (OR 4.5, 95 % CI 1.72-11.81, p=0.003) and pacifier use (OR 6.9, 95 % CI 1.88-25.71, p9.005). Age (OR 0.17, 95 % CI 0.07-0.44, p=0.001) is a protective factor.en
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Chantal Morinfr
dc.subjectCohortefr
dc.subjectFacteur de risquefr
dc.subjectTrompe d'Eustachefr
dc.subjectEnfantsfr
dc.subjectOs temporalfr
dc.subjectOstéopathiefr
dc.subjectOtite moyenne aiguëfr
dc.titleLa dysfonction ostéopathique de l'os temporal et l'otite moyenne aiguë chez le jeune enfantfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSciences cliniquesfr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record