Show simple document record

dc.contributor.advisorSarret, Philippefr
dc.contributor.authorLafrance, Mylènefr
dc.date.accessioned2014-05-16T12:48:53Z
dc.date.available2014-05-16T12:48:53Z
dc.date.created2009fr
dc.date.issued2009fr
dc.identifier.isbn9780494656242fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4020
dc.description.abstractUn développement normal et optimal du système nerveux central durant l'embryogenèse est crucial pour l'organisation des circuits nociceptifs chez le nouveau-né. Durant le développement de l'enfant, les mécanismes impliqués dans la perception de la douleur maturent et sont influencés par l'exposition aux stress environnants. En effet, le stress peut induire un phénomène de l'analgésie liée au stress (stress induced analgesia,SIA). Ce phénomène peut impliquer les opioïdes et/ou la neurotensine (NT). D'ailleurs, il existe de nombreuses évidences que la NT endogène joue un rôle primordial dans le SIA de type naloxone-indépendant. La NT exerce ses effets analgésiques par sa liaison aux récepteurs NTS1 et NTS2. Nous proposons donc de déterminer le rôle du récepteur NTS2 dans le SIA chez le rat issu d'une colonie non stressée ainsi que chez la souris de type sauvage (WT) et la souris ayant été délétée du gène responsable de l'expression du récepteur NTS2 (KO NTS2). Nous avons évalué l'influence d'un stress sévère de type non-opioïdergique en utilisant le test de la nage en eau froide (15[degré]C) durant trois minutes, sur la modification de la perception de la douleur. Les expérimentations chez les rats mâles ont été effectuées aux jours postnataux 25 et 60 (P25 et P60). Les agonistes neurotensinergiques utilisés sont le JMV-431(30[mu]g/kg) et [bêta]-lactotensine (200[mu]g/kg), deux agonistes sélectifs du récepteur NTS2. Le NT69L (5?g/kg) a été utilisé comme agoniste spécifique des récepteurs neurotensinergiques (NTS1 et NTS2). Les agonistes neurotensinergiques ont été administrés de façon individuelle par voie intrathécale et la nage en eau froide a été effectuée 10 minutes suivant l'administration du composé en question. Les comportements douloureux ont été évalués grâce au test plantaire (Hargreaves test) 20, 30 et 40 minutes suivant l'administration du composé. Les résultats de la modification de la perception de la douleur suite à l'administration de chacun des agonistes à P25 ont révélé une augmentation du temps de retrait des pattes arrières au test plantaire au temps 20 minutes après l'injection. Les agonistes neurotensinergiques NTS2 amplifient l'effet du SIA en période infantile et cet effet est soutenu jusqu'au temps 30. Chez l'adulte (P60), les agonistes potentialisent également le SIA. Le SIA est aussi présent chez la souris. La modification de la perception de douleur a été évaluée au test plantaire et au test à la formaline (douleur tonique). Suite au stress de nage en eau froide, les souris WT étaient moins sensibles à la douleur que les souris KO NTS2 à 30 minutes. De plus, les résultats du test à la formaline ont aussi révélé, suite au stress sévère, que les souris KO NTS2 étaient plus sensibles à la douleur que les souris WT au cours de la phase inflammatoire. Afin de supporter ces résultats, nous avons récolté des échantillons de plasma pour dosage de corticostérone par radioimmunoassay (RIA). En condition basale, les souris KO NTS2 ont des concentrations plus basses que les souris WT. Les résultats ont aussi démontré des concentrations plus élevées de corticostérone en condition de stress en comparaison avec les individus non stressés. Également, on peut constater que les souris KO NTS2 stressées ont des niveaux de corticostérone plus bas que les individus de type sauvage ayant subi un stress. En utilisant une approche pharmacologique et génétique, nous avons ainsi démontré que le récepteur NTS2 était impliqué dans le SIA. Ces études ciblant le stress permettront d'améliorer notre compréhension entourant les facteurs externes pouvant influer sur le développement optimal des circuits nociceptifs au cours de l'enfance.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Mylène Lafrancefr
dc.subjectRécepteur NTS2fr
dc.subjectAnalgésiefr
dc.subjectStressfr
dc.subjectDouleurfr
dc.subjectNeuropeptidefr
dc.titleImplication du récepteur NTS2 de la neurotensine dans l'analgésie liée au stressfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplinePhysiologiefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record