Show simple document record

dc.contributor.advisorGallagher, Francesfr
dc.contributor.advisorBell, Lindafr
dc.contributor.authorLemay, Chantalfr
dc.date.accessioned2014-05-16T12:48:47Z
dc.date.available2014-05-16T12:48:47Z
dc.date.created2009fr
dc.date.issued2009fr
dc.identifier.isbn9780494614549fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4001
dc.description.abstractLe but de la présente étude est de documenter, à partir d'une approche ethnographique, la perception des infirmières de l'implantation d'un programme de protection, de promotion et de soutien de l'allaitement maternel connu sous le nom d'Initiative ami des bébés ou IAB. L'objectif spécifique visé est de décrire les pratiques, les connaissances, les croyances, les attitudes, les ressentis et l'environnement des infirmières en lien avec ce programme. L'échantillon est constitué de 12 infirmières qui travaillent à une unité mère-enfant ainsi que de trois autres infirmières impliquées dans la démarche d'implantation de l'IAB. La collecte de données s'est effectuée à l'aide d'une entrevue individuelle, semi dirigée, enregistrée en version audio numérique.Le guide d'entrevue, explorant les dimensions culturelles à l'étude, a été construit à partir de la littérature, des connaissances de l'équipe de recherche et du point de vue d'expertes en périnatalité et en ethnographie. Les données ont fait l'objet d'un codage thématique à l'aide d'une grille d'analyse évolutive, suivi d'une mise en relation et d'une schématisation. Les résultats indiquent que les participantes adaptent leurs interventions en fonction de l'état physiologique ou psychologique"ici et maintenant" de la dyade mère-enfant. Selon les participantes, les pratiques de l'IAB augmentent leur charge de travail et celles-ci provoquent la culpabilité et le découragement de certaines mères. Les participantes connaissent de façon sommaire les principes qui sous-tendent l'implantation de l'IAB et elles croient que l'application rigide de ces recommandations n'est pas possible et peut même aller à l'encontre des besoins de certaines dyades mère-enfant. Les participantes démontrent une attitude de scepticisme face aux fondements scientifiques et à la démarche IAB. Elles expriment d'ailleurs des ressentis négatifs, tels que de la frustration, du découragement et de la démotivation face à l'IAB surtout à cause de sa rigidité et des contraintes imposées par l'application des recommandations. Enfin, les participantes décrivent leur environnement de travail comme étant peu favorable à l'implantation de l'IAB. Les résultats de l'étude contribuent au développement du savoir relatif aux soins en périnatalité puisqu'ils permettent une meilleure compréhension des éléments qui sous-tendent les pratiques infirmières. De plus, ces résultats peuvent aussi aider à identifier les éléments mobilisateurs qui doivent être considérés lors du développement de stratégies visant l'amélioration des soins infirmiers. Enfin, nous croyons que le portrait brossé peut aussi servir à procurer une ouverture au dialogue entre les infirmières et les infirmiers qui vivent quotidiennement les recommandations de l'IAB et les gestionnaires responsables de son implantation.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Chantal Lemayfr
dc.subjectSoutienfr
dc.subjectPratiquefr
dc.subjectIABfr
dc.subjectInfirmièrefr
dc.subjectAllaitement maternelfr
dc.titleLa perception des infirmières et des infirmiers de l'Initiative ami des bébésfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSciences cliniquesfr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record