Show simple document record

dc.contributor.advisorLabbé, Simonfr
dc.contributor.authorPeter, Chardeenfr
dc.date.accessioned2014-05-16T12:48:42Z
dc.date.available2014-05-16T12:48:42Z
dc.date.created2008fr
dc.date.issued2008fr
dc.identifier.isbn9780494534205fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3977
dc.description.abstractLes travaux présentés dans ce mémoire visent à élucider le mécanisme d'acquisition du cuivre par les amines oxydase cuivre-dépendantes (CAO[indice inférieur s]) chez la levure à fission Schizosaccharomyces pombe.Les CAOs ont besoin de cuivre pour effectuer leur réaction enzymatique. Ces protéines catalysent la déamination oxydative des amines primaires produisant, alors, l'aldéhyde correspondant, du peroxyde d'hydrogène (H[indice inférieur 2]O[indice inférieur 2]) et de l'ammonium. Selon les études antérieures, les CAOs seraient impliquées dans le catabolisme et l'utilisation des amines endogènes et exogènes. Le séquençage du génome de la levure S. pombe a permis de mettre en évidence deux gènes, cao1[indice supérieur +] et cao2[indice supérieur +], qui coderaient pour des CAOs. Afin de vérifier la fonction de ces protéines, nous avons d'abord utilisé une approche génétique combinée à des essais biochimiques. Différentes souches de levure possédant une inactivation dans l'un ou l'autre des gènes, ou les deux, ont été utilisées et testées pour leur capacité à utiliser une amine primaire (l'éthylamine) comme substrat afin de produire du H[indice inférieur 2]O[indice inférieur 2].Les résultats montrent que seul le gène cao1[inidce supérieur +] est capable de produire une amine oxydase active, et ce, malgré la détection de l'expression des deux gènes cao1[indice supérieur +] et cao2[indice supérieur +] chez une cellule sauvage. Des expériences de mutagénèse dirigée ont permis d'identifier trois résidus histidines dans la portion C-terminale de Cao1 qui sont nécessaires à son activité enzymatique. La microscopie à fluorescence a permis de localiser Caol1-GFP dans le cytosol des cellules. Nous avons déterminé qu'en présence du chélateur de cuivre, le 2,4,5-trihydroxyphenylalanine quinone (TTM), l'inactivation des transporteurs transmembranaires du cuivre Ctr4 et Ctr5 ou du facteur de transcription Cuf1 entraîne la perte totale de l'activité CAO. Afin de déterminer quelle protéine intracellulaire était responsable de fournir du cuivre à Cao1, nous avons inactivé des gènes correspondant à différentes protéines de transport du Cu à l'intérieur des cellules.Les souches utilisées étaient atx1[Delta], ccc2[Delta], pccs[Delta] et cox17[Delta]. Seule la délétion du gène codant pour la chaperonne Atxl entraîne une diminution significative de l'activité de Cao1, toutefois son activité est récupérée par un ajout excédentaire de cuivre dans le milieu de culture. Des essais de double-hybride ont démontré qu'Atx1 peut interagir avec Cao1 lorsque les deux protéines sont co-exprimées dans la levure. De plus, l'association des deux molécules augmente en présence de faibles concentrations en cuivre. L'interaction Atx1/Cao1 observée est comparable à celle entre Atx1 et le domaine N-terminal de Ccc2 qui avait été préalablement découverte. Ces résultats constituent la première évidence qu'Atx1 peut servir de transporteur de cuivre pour une protéine autre que Ccc2, soit également pour Cao1.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Chardeen Peterfr
dc.titleÉlucidation d'un mécanisme d'acquisition du cuivre par l'amine oxydase Cu-dépendante Cao1fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineBiochimiefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record