Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]fr
dc.contributor.authorLassalle, Thomasfr
dc.date.accessioned2014-05-16T12:48:40Z
dc.date.available2014-05-16T12:48:40Z
dc.date.created2008fr
dc.date.issued2008fr
dc.identifier.isbn9780494534021fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3971
dc.description.abstractLe récepteur-relié à l'oestrogène alpha (ERR[alpha]) est un récepteur nucléaire orphelin ayant une forte homologie de séquence avec les récepteurs à l'oestrogène, en particulier dans son domaine de liaison à l'ADN. Dans l'intestin, ERR[alpha] est principalement exprimé dans l'épithélium et ce du duodénum jusqu'au côlon, et une plus grande expression génique est observée dans les tissus cancéreux de côlon comparés aux tissus sains adjacents. Plusieurs études ont de plus documenté le rôle majeur de la forme complète de ERR[alpha] dans le contrôle du métabolisme énergétique et mitochondrial. Dans ces fonctions, les partenaires d'interaction PGC-1[alpha] et PGC-1[bêta] semblent nécessaires à l'activation transcriptionnelle de ERR[alpha]. Un troisième membre de cette famille des PGC-1, le co-activateur PRC, est induit lors de la prolifération cellulaire mais son recrutement auprès de ERR[alpha] n'a pas été étudié. Un variant d'épissage alternatif de ERR[alpha], ne possédant pas le cinquième exon, a été rapporté dans la littérature lors d'une analyse génomique à large échelle. L'expression génique de ce variant semblait restreinte aux tissus sains non cancéreux mais son expression détaillée et sa caractérisation ne furent pas effectuées. L'objectif principal de ma maîtrise est d'étudier le rôle et l'implication de ERR[alpha] dans la prolifération des cellules cancéreuses coliques. Comme premier objectif, nous avons voulu déterminer l'implication de ERR[alpha] dans la croissance des cellules cancéreuses du côlon. Nous avons par la suite voulu caractériser le variant d'épissage alternatif ERR[alpha][Delta]exon5 dans l'épithélium du côlon. Finalement, nous avons amorcé l'étude d'une possible interaction entre ERR[alpha] et PRC, un nouveau co-activateur de la famille des PGC-1. Selon nos résultats, la forme complète de ERR[alpha], qui est exprimée plus fortement dans les cellules et tissus cancéreux de côlon en comparaison à leurs homologues sains, confère un avantage prolifératif aux cellules cancéreuses. En effet, en réduisant l'expression de ce récepteur nucléaire par interférence d'ARN, nous avons remarqué un ralentissement de la croissance cellulaire de certaines lignées cellulaires cancéreuses coliques. De plus, le variant d'épissage alternatif de ERR[alpha], qui agit comme un dominant négatif de la forme complète, est faiblement exprimé dans les cellules cancéreuses de côlon comparativement aux cellules saines. Une surexpression de ce variant dans les mêmes lignées cellulaires cancéreuses coliques diminue aussi considérablement la croissance de ces cellules. Finalement, PRC semble être un nouveau partenaire d'interaction de ERR[alpha], co-activant l'activité transcriptionnelle de celui-ci. Ces résultats suggèrent un rôle important de la forme complète de ERR[alpha] dans la prolifération des cellules cancéreuses du côlon. Cette protéine pourrait s'avérer être une nouvelle cible potentielle pour le traitement du cancer colorectal.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Thomas Lassallefr
dc.titleImplication du récepteur-relié à l'oestrogène alpha dans la prolifération des cellules cancéreuses coliquesfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineBiologie cellulairefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record