Show simple document record

dc.contributor.advisorRoux, Sophiefr
dc.contributor.authorHoude, Nicolasfr
dc.date.accessioned2014-05-16T12:48:40Z
dc.date.available2014-05-16T12:48:40Z
dc.date.created2009fr
dc.date.issued2009fr
dc.identifier.isbn9780494533963fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3970
dc.description.abstractLe remodelage osseux est un phénomène finement régulé selon la balance de formation et de résorption osseuse. La régulation de la résorption osseuse se fait principalement par l'apoptose des ostéoclastes. Nous avons démontré auparavant que plusieurs facteurs comme TRAIL, FASL et TGF-[bêta]1 induisent l'apoptose des ostéoclastes humains. Par contre, nous ne connaissons pas l'effet de l'OPG sur l'apoptose ostéoclastique en plus de ne pas connaître les mécanismes impliqués dans la mort cellulaire induite par le TGF-[bêta]1 chez les ostéoclastes. Afin de vérifier ces effets, nous avons utilisé une culture primaire d'ostéoclastes humains produite à partir de monocytes de sang de cordon ombilical. Ces ostéoclastes sont différenciés à l'aide du M-CSF et du RANKL. L'OPG est un membre de la famille des récepteurs du TNF. L'OPG est un récepteur soluble pour RANKL et pour TRAIL. Nous avons démontré que l'OPG permettait de diminuer l'apoptose des ostéoclastes cultivés dans un milieu sans M-CSF et sans RANKL. Cette baisse surprenante de la mort a été expliquée par une augmentation d'expression de TRAIL par les ostéoclastes lorsque ceux-ci sont cultivés en absence de ses facteurs de survie (M-CSF et RANKL). L'OPG agit sur l'apoptose en séquestrant le TRAIL produit par les ostéclastes [ostéoclastes] empêchant ainsi l'induction de l'apoptose par le TRAIL des ostéoclastes environnants. Ceci en fait un mécanisme de régulation autocrine de la survie des ostéoclastes lors du remodelage osseux. De plus, nous avons aussi démontré un mécanisme expliquant l'apoptose des ostéoclastes par le TGF-[bêta]1. Nous avons premièrement démontré la présence des récepteurs de type I et II à la surface des ostéoclastes proposant une action directe du TGF-[béta]1. Par la suite, nous avons démontré que le TGF[bêta]1 induisait une activation de la caspase 9 objectivant ainsi une apoptose par la voie mitochondriale. Cette activation de l'apoptose par la voie intrinsèque serait le résultat de l'activation de la voie de p38 des MAPK et de la voie des Smad suivie par une augmentation de l'expression des homologues de Bcl-2 pro-apoptotiques Box et Bim. En sachant que le TGF-[béta]1 peut être libéré et activé de la matrice osseuse lors de la résorption, l'induction de l'apoptose des ostéoclastes par ce facteur de croissance en fait un autre mécanisme de régulation du remodelage osseux.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Nicolas Houdefr
dc.subjectRemodelagefr
dc.subjectTransforming Growth Factor-[bêta]1fr
dc.subjectOstéoprotégérinefr
dc.subjectOstéoclastesfr
dc.subjectApoptosefr
dc.titleLa régulation de l'apoptose des ostéoclastes humains par des facteurs locaux de l'os l'ostéoprotégérine et le "transforming growth factor-betafr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineImmunologiefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record