Show simple document record

dc.contributor.advisorDurand, Marie-Joséfr
dc.contributor.advisorTousignant, Michelfr
dc.contributor.authorCoté, Anne-Mariefr
dc.date.accessioned2014-05-16T12:48:37Z
dc.date.available2014-05-16T12:48:37Z
dc.date.created2008fr
dc.date.issued2008fr
dc.identifier.isbn9780494533857fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3966
dc.description.abstractCe mémoire intitulé étude qualitative des obstacles et des leviers à l'utilisation du guide de pratique"Clinique des Lombalgies interdisciplinaires en Première ligne" est présenté par Anne-Marie Côté à la faculté de Faculté de médecine et des sciences de la santé et des Faculté des sciences de la santé de l'Université de Sherbrooke en vue de l'obtention du grade Maître ès sciences. Les maux de dos sont une problématique qui touche une très grande majorité de la population à un moment où à un autre de la vie. Afin d'améliorer les soins qui sont offerts aux personnes souffrant de lombalgie, plusieurs organismes à travers le monde ont développé des guides de pratique clinique (GPC). Malgré la publication de ces guides, un écart semble persister entre la pratique des professionnels de la santé et celle qui est supportée par les GPC. Afin d'améliorer l'adhésion des professionnels de la santé aux GPC, la littérature recommande de mettre en place une stratégie d'implantation appropriée afin d'en promouvoir l'utilisation. À cet effet, les stratégies d'implantation qui tiennent compte des obstacles et des leviers à l'utilisation d'un GPC semblent plus efficaces afin de modifier les habitudes de pratique des cliniciens. En 2006, le guide de pratique Clinique des Lombalgies Interdisciplinaire en Première ligne (CLIP) a été développé au Québec. Afin de bien préparer l'implantation de CLIP, l'objectif principal de ce projet de recherche est d'identifier les obstacles et les leviers à l'utilisation du guide CLIP, tels que perçus par les physiothérapeutes québécois. Pour ce faire, un devis descriptif utilisant une méthodologie qualitative a été retenu. L'étude a été faite auprès d'un échantillon de 16 physiothérapeutes, présentant des caractéristiques socioprofessionnelles variées. Les participants ont utilisé le GPC sur une période de six semaines avec deux patients souffrant de lombalgie. Les physiothérapeutes ont ensuite participé à une entrevue semi-structurée afin d'identifier les obstacles et les leviers à l'utilisation du guide CLIP. Une analyse de contenu thématique a été effectuée à l'aide d'une grille de codage mixte. Le guide d'entrevue et la grille de codage ont été élaborés à partir d'un cadre conceptuel basé sur le Modèle d'adhésion des médecins aux guides de pratique clinique. Des obstacles et des leviers à l'utilisation du guide CLIP découlant du guide en soi, des cliniciens et de l'environnement humain et organisationnel ont été identifiés par les participants. Ces obstacles et leviers se regroupent essentiellement autour de quatre grands noyaux centraux, soit (1) la compréhension du guide de pratique; (2) la compatibilité entre les pratiques recommandées dans le guide et celles des physiothérapeutes; (3) la pertinence du guide perçue par les physiothérapeutes; et (4) l'accord des physiothérapeutes avec le guide de pratique. À travers ces quatre grands thèmes, le transfert d'un modèle biomédical vers un modèle biopsychosocial dans le cadre de la prise en charge des patients lombalgiques semble limiter l'utilisation du guide CLIP par les physiothérapeutes.Ce transfert semble influencé entre autres par les attentes des patients, telles que perçues par les physiothérapeutes, ainsi que par le sentiment de compétence des participants par rapport au modèle biopsychosocial. Les participants considèrent également que le guide CLIP ne reflète pas l'ensemble de leur pratique courante. Ils craignent donc une mauvaise représentation de la physiothérapie auprès de leurs pairs. Les différents obstacles et leviers à l'utilisation du guide CLIP identifiés par les physiothérapeutes permettront d'ajuster le guide préalablement à son implantation à plus large échelle. Ainsi, la stratégie d'implantation qui sera mise en place devra tenter d'agir sur les quatre grands noyaux centraux qui influencent l'utilisation du guide CLIP par les physiothérapeutes.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Anne-Marie Côtéfr
dc.subjectBiopsychosocialfr
dc.subjectObstacles et leviersfr
dc.subjectGuide de pratique cliniquefr
dc.subjectLombalgiefr
dc.subjectPhysiothérapiefr
dc.titleÉtude qualitative des obstacles et des leviers à l'utilisation du guide de pratique "Clinique des Lombalgies Interdisciplinaires en Première ligne (CLIP)" par des physiothérapeutes québécoisfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSciences cliniquesfr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record