Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]fr
dc.contributor.authorGuay, Manonfr
dc.date.accessioned2014-05-16T12:48:32Z
dc.date.available2014-05-16T12:48:32Z
dc.date.created2008fr
dc.date.issued2008fr
dc.identifier.isbn9780494495094fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3939
dc.description.abstractDans la plupart des sociétés modernes, se laver est considéré comme une activité essentielle. Or, 31% des aînés vivant à domicile présentent des difficultés à prendre leur bain. Dans ces situations, l'ergothérapeute est l'expert pour évaluer les causes des problèmes rencontrés et le cas échéant, recommander l'ajout d'équipements au bain. Cependant, dans un contexte de pénurie de ressources humaines et face au nombre croissant de demandes de services, les ergothérapeutes ne suffisent plus à la tâche. Certains établissements de santé ont donc développé de nouveaux modèles d'organisation clinique qui impliquent l'auxiliaire aux services de santé et sociaux (ASSS) lors de la détermination du besoin d'équipements. Cette politique institutionnelle d'inclusion du personnel auxiliaire présente deux avantages: (1) les ASSS sont en mesure d'évaluer leurs propres conditions de travail ce qui diminue le risque de lésions professionnelles et (2) leur implication favorise le maintien de leur santé mentale par la reconnaissance de leurs compétences. L'objectif de cette étude consistait à valider l'algorithme Préalables aux soins d'hygiène, un outil de travail qui guide les observations de l'ASSS lors de la détermination du besoin d'équipements an bain ou à la douche des personnes en perte d'autonomie vivant à domicile. Plus spécifiquement, le projet visait à (1) établir la capacité d'une ASSS qui utilise l'algorithme à identifier les situations cliniques qui relèvent de sa compétence, (2) mesurer la concordance entre les recommandations émises par l'ergothérapeute (critère) et celles formulées par l'ASSS qui utilise l'algorithme et (3) comparer la concordance en fonction du contexte dans lequel s'inscrit la demande: nouvelles demandes vs réévaluations des services. Des personnes incapables de se laver seules sans difficulté (n=96) ont tout d'abord été évaluées par l'ergothérapeute à leur domicile. Par la suite, à moins d'une semaine d'intervalle, une ASSS utilisant l'algorithme a rencontré les participants. Pour s'assurer de l'intégrité des données, l'ergothérapeute a transmis ses recommandations à l'insu de celles émises par l'ASSS et vice versa. Les participants, en majorité des femmes (68%), étaient âgés en moyenne de 77 ans et vivaient avec un proche. La sensibilité de l'ASSS qui utilise l'algorithme à identifier les situations qui relèvent de sa compétence est de 96% tandis que la spécificité est de 69%. La concordance entre les recommandations des deux intervenants varie de substantielle à presque parfaite pour le lieu ([delta]=0,93 [0,85 ; 1,00]) ainsi que pour le besoin d'une barre d'appui ([delta]=0,77 [0,63 ; 0,91]) tandis qu'elle varie de passable à modérée (Kp =0,63 [0,52 ; 0,75]) pour le siège de bain. Il n'y a pas de différence significative lorsque la concordance entre les recommandations est comparée en fonction du contexte (nouvelles demandes vs réévaluations). Ainsi, l'ASSS qui utilise l'algorithme identifie correctement les situations qui relèvent de sa compétence, le lieu où l'hygiène doit être complétée ainsi que le besoin d'une barre d'appui. Afin d'augmenter l'accord pour le siège de bain, it est recommandé de retirer de l'algorithme la possibilité de choisir certains modèles moins fréquemment utilisés. Les résultats de l'étude augmentent la confiance face à l'algorithme et encourage l'inclusion de l'ASSS dans le processus de détermination du besoin d'équipements au bain. Ce nouveau modèle d'organisation clinique est prometteur car il favorise l'accès à des services de santé de qualité en plus d'avoir une incidence positive sur la santé et la sécurité des ASSS.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Manon Guayfr
dc.subjectValiditéfr
dc.subjectConcordance inter-observateurfr
dc.subjectAide techniquefr
dc.subjectHygiènefr
dc.subjectSoins à domicilefr
dc.titleValidation d'un algorithme utilisé par l'auxiliaire aux services de santé et sociaux lors de la détermination du besoin d'équipements au bain avec les personnes en perte d'autonomie vivant à domicilefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSciences cliniquesfr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record