Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]fr
dc.contributor.authorChagnon, Frédéricfr
dc.date.accessioned2014-05-16T12:48:07Z
dc.date.available2014-05-16T12:48:07Z
dc.date.created2006fr
dc.date.issued2006fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3838
dc.description.abstractLes sepsis sévères et chocs septiques constituent des causes croissantes de morbidité et de mortalité chez les patients hospitalisés. La dysfonction cardio-circulatoire lors d'un choc septique s'avère un élément majeur et initial dans l'induction et l'entretien des défaillances organiques subséquentes. En effet, certaines bactéries et endotoxines déclenchent une séquence d'événements cellulaires qui mènent à une altération des performances cardiaques. Le macrophage migration inhibitory factor (MIF) a récemment été identifié en tant que facteur de dépression cardiaque lors de choc septique. Ainsi, la présente étude révèle que la neutralisation du MIF prévient la dysfonction myocardique induite par l'endotoxine dans un modèle expérimental chez le rat. De façon sous-jacente, le blocage du MIF empêche la hausse d'expression et de production dans le coeur de cytokines inflammatoires paracrines et autocrines (IL-1, IL-6 et TNF-[alpha]) en réponse au LPS. D'un point de vue mécanistique, cette étude démontre que la neutralisation du MIF inhibe l'apoptose des cardiomyocytes provoquée par l'endotoxine. Ainsi, le présent travail met en évidence un mécanisme précis par lequel le MIF influence la dépression cardiaque endotoxinique. Ce mécanisme implique que le blocage du MIF induit une augmentation du ratio protéique cardiaque de Bcl-2/Bax contribuant ainsi à prévenir le relâchement du cytochrome c mitochondrial induit par l'endotoxine. Cette inhibition de la perte de cytochrome c mitochondrial entraîne une réduction de l'activation de la caspase-3. La neutralisation du MIF rétablie la déficience provoquée par le LPS au niveau de la translocation nucléaire de phospho-Akt et par conséquent l'expression du facteur nucléaire de survie cardiaque GATA-4. Cette baisse d'activité caspase-3 et le rétablissement de la translocation/expression des facteurs de survie par le blocage du MIF résultent en une diminution de la fragmentation de l'ADN caractéristique de l'apoptose tardive. Globalement, l'inactivation du MIF lors d'un choc endotoxinique prévient le déséquilibre inflammatoire et apoptotique dans le coeur protégeant ainsi contre la dysfonction myocardique subséquente.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Frédéric Chagnonfr
dc.subjectApoptosefr
dc.subjectLPSfr
dc.subjectMIFfr
dc.subjectDysfonction myocardiquefr
dc.subjectSepsisfr
dc.titleDysfonction myocardique endotoxinique effets de la neutralisation du Macrophage Migration Inhibitory Factor (MIF)fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineImmunologiefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record