Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]fr
dc.contributor.authorBérard, Philippefr
dc.date.accessioned2014-05-16T12:48:06Z
dc.date.available2014-05-16T12:48:06Z
dc.date.created2006fr
dc.date.issued2006fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3833
dc.description.abstractAu cours des dernières années, la tomographie d'émission par positrons (TEP) s'est imposée comme l'outil diagnostic par excellence pour déceler la présence de tumeurs et caractériser leur statut métabolique. Comme les images TEP souffrent généralement d'une localisation anatomique imprécise, le diagnostic est d'autant plus fiable lorsque l'information fonctionnelle et métabolique fournie par la TEP peut être complétée par de l'information anatomique détaillée obtenue par une autre modalité d'imagerie comme la tomodensitométrie (TDM) ou l'imagerie par résonance magnétique (IRM). L'émergence de l'imagerie multi-modale TEP/TDM (ou"PET/CT") permet d'obtenir à tour de rôle l'information métabolique et anatomique du patient en effectuant successivement les examens TEP et TDM sans avoir à déplacer le patient, ce qui facilite beaucoup les procédures de fusion d'images. Toutefois, il peut arriver, vu le délai entre les deux examens, que le patient bouge ce qui cause des imprécisions dans les images fusionnées. Afin d'éviter ce problème, il a été proposé d'effectuer des acquisitions de type TDM et TEP avec le même détecteur et la même chaîne électronique, détectant à la fois le rayonnement émis par le radiotraceur utilisé en TEP et les rayons-X de plus faible énergie utilisés en TDM. Un simulateur a été développé pour vérifier ce concept. Le simulateur reproduit l'acquisition tomographique TDM grâce à un détecteur et deux plateaux rotatifs sur lesquels sont installées une mire et une source radioactive quasi ponctuelle de [indice supérieur 241]Am (60 keV) de 74 M13q, simulant une source de rayons-X. La source est interchangeable avec un second détecteur pour la détection TEP en coïncidence des photons d'annihilation. Le détecteur est composé d'un cristal d'oxyorthosilicate de lutécium (LSO ou LYSO) couplé à une photodiode avalanche. L'électronique particulière à la TEP, fonctionnant en mode pulsé, permet de compter individuellement les rayons-X et ainsi d'obtenir des images TDM en mode comptage plutôt qu'en mode courant tel qu'utilisé conventionnellement. Cette technique permet de réduire considérablement l'exposition du patient à la radiation. La diminution de la dose absorbée chez le patient par l'utilisation de cette technique de détection pourrait faciliter les expériences où un suivi est nécessaire. À ce jour, les scanners TDM utilisés chez l'humain génèrent des doses plus élevées que ce qui est normalement absorbée en une année, ce qui augmente la probabilité de développement d'un cancer. Pour ce qui est des études chez les petits animaux, après seulement quelques études [micro]TDM, l'animal doit généralement être sacrifié puisque les dommages créés par les radiations sont susceptibles d'altérer son métabolisme, voire même causer sa mort. Les résultats obtenus avec le simulateur démontrent qu'il est possible d'obtenir des images TDM de contraste suffisants avec relativement peu d'exposition en mode comptage à l'aide d'un détecteur et l'électronique propres à la TEP. Les applications de ce type d'appareil en recherche sur modèle animal sont nombreuses et diversifiées: étude de la croissance normale, relation entre le génome et le phénotype chez les animaux génétiquement modifiés, étude de l'évolution des maladies et évaluation de l'efficacité des thérapies, développement de produits radiopharmaceutiques, etc. Chez l'humain, l'approche TEP/TDM proposée permettra d'améliorer la détection précoce des cancers et de faciliter le suivi des patients sous thérapie grâce à une réduction importante des doses de radiations. Tout dernièrement, l'imagerie multi-modale s'est taillée une place de choix pour étudier l'expression génique et pour localiser des vecteurs utilisés en thérapie génique.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Philippe Bérardfr
dc.titleConception et réalisation d'un simulateur tomographique TEP/TDM à base d'un détecteur uniquefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSciences des radiations et imagerie biomédicalefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record