Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]fr
dc.contributor.authorRicard, Mélissafr
dc.date.accessioned2014-05-16T12:48:01Z
dc.date.available2014-05-16T12:48:01Z
dc.date.created2005fr
dc.date.issued2005fr
dc.identifier.isbn9780494173534fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3817
dc.description.abstractLes télomères sont les structures nucléoprotéiques retrouvées à l'extrémité des chromosomes eucaryotes. L'ADN télomérique est généralement constitué de courtes séquences répétées et régulières. Chez la levure S. cerevisiae, les télomères ont approximativement 300 pb de séquences répétées et dégénérées, (TG)[indice inférieur 1-6]TG[indice inférieur 2-3]. De plus, les télomères présentent une extension 3' simple-brin de 12-14 nt ou 30 nt selon la phase du cycle cellulaire et comportent plusieurs protéines, dont l'hétérodimère Yku. Les télomères exercent plusieurs fonctions au sein de la cellule, notamment celle de permettre la réplication complète des chromosomes grâce à la télomérase. Dans cette étude, nous avons entamés, ou encore achevés, certains criblages ayant pour but d'identifier de nouvelles protéines télomériques, faisant partie de la télomérase ou encore impliquées dans la fonctionnalité de sa composante ARN. De plus, nous avons étudié les fonctions des sous-unités de l'hétérodimère Yku. II nous a alors été impossible d'identifier de nouveaux partenaires de l'hétérodimère Yku par double-hybride. L'étude de fonctions potentiellement exercées indépendamment par les sous-unités du complexe Yku, nous a ensuite permis de conclure que la formation de l'hétérodimère Yku serait requise pour que ce dernier exerce ses fonctions télomériques. Puis, par triple-hybride, nous avons identifié trois candidats qui pourraient s'avérer être de nouveaux partenaires de l'ARN TLC1, soient NST1, SPP381 et ARK2. Or, une analyse plus approfondie de ces derniers sera nécessaire pour en arriver à établir un lien concret entre ces protéines et l'ARN de la télomérase. Finalement, il s'avère que le système triple-hybride pourrait être fort utile pour l'étude du pseudo-noeud proposé par Dandjinou et al. , 2004 entre les hélices V et VI de l'ARN TLC1.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Mélissa Ricardfr
dc.subjectTélomérasefr
dc.subjectTLC1fr
dc.subjectYkufr
dc.subjectinteractions protéiquesfr
dc.subjectcriblages double- et triple-hybridefr
dc.titleApproches employées pour mieux comprendre les fonctions du complexe Yku et de la télomérase chez le levure Saccharomyces cerevisiaefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineMicrobiologiefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record