Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]fr
dc.contributor.authorPinard, Maximefr
dc.date.accessioned2014-05-16T12:48:00Z
dc.date.available2014-05-16T12:48:00Z
dc.date.created2005fr
dc.date.issued2005fr
dc.identifier.isbn9780494173473fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3815
dc.description.abstractL'antigène cancéreux 125 (CA125) est présentement utilisé pour suivre la progression des cancers ovariens durant la thérapie des patientes. CA125 est surexprimé dans plus que 80% des cancers ovariens épithéliales. C'est une protéine transmembranaire qui est fortement glycosylée de la famille des mucines. CA125 est encodé par le gène MUC16 et son ADN complémentaire aurait une taille de 66 Kb. Même s'il y est utilisé fréquemment en clinique, ses fonctions dans les cellules ne sont pas encore connues. Notre laboratoire a développé un inhibiteur de CA125 dans le but d'étudier ses fonctions dans le cancer de l'ovaire. Cet inhibiteur consiste en un anticorps monovalent modifié (scFV) qui est ciblé et retenu dans le réticulum endoplasmique (RE) par l'utilisation d'une séquence"leader" et d'un signal de rétention KDEL. Nous avons dérivé deux différents clones stables (1:9 #9 et 1:9 #7) exprimant le scFv à partir de la lignée NIH:OVCAR 3 qui exprime des niveaux élevés de CA125. Des analyses par cytométrie de flux nous ont confirmé que la séquestration de CA125 dans le RE simule un"knockdown" de CA125 en empêchant la protéine de se localiser normalement à la surface des cellules."résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Maxime Pinardfr
dc.titleCA 125, un régulateur négatif du potentiel invasif des cellules cancéreuses de l'ovaire?fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineMicrobiologiefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record