Show simple document record

dc.contributor.advisorDesrochers, Jeanfr
dc.contributor.authorMacena, Jean-Claudefr
dc.date.accessioned2014-05-13T15:04:29Z
dc.date.available2014-05-13T15:04:29Z
dc.date.created2010fr
dc.date.issued2010fr
dc.identifier.isbn9780494833094fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/374
dc.description.abstractRésumé : Cette thèse porte sur la réaction des marchés boursiers lors des annonces publiques d'information non financières des entreprises biomédicales canadiennes. La présente recherche s'articule autour de l'évaluation des pratiques d'affaires par lesquelles les entreprises biomédicales canadiennes incitent les investisseurs à financer la recherche et le développement des technologies biomédicales. Les enjeux liés au secteur biomédical canadien, qu'ils soient économiques, politiques ou environnementaux, sont colossaux : des opérations financières de plusieurs dizaines de milliards de dollars, des milliers d'emplois concernés, des nouveaux médicaments pour des marchés mondiaux générant des ventes de plus d'un milliard de dollars annuellement, des infrastructures stratégiques impliquant des questions d'indépendance nationale, de sécurité sanitaire ou encore d'impacts sur la santé des canadiens. En effet, cette thèse offre une opportunité de recherche originale en management stratégique, celle de la rencontre entre la dynamique concurrentielle des entreprises biomédicales et la finance comportementale dans une perspective d'évaluation boursière. S'intéressant à la construction d'un avantage concurrentiel et au processus de création de valeur, la réflexion stratégique émanant de ce corpus trouve ici un univers de recherche particulièrement stimulant. Placée sous l'influence de trois axes de recherche qui n'ont pas été suffisamment abordés de façon intégrée dans la littérature managériale : les dynamiques concurrentielles des entreprises biomédicales, le management de leurs pratiques d'affaires et la réaction des marchés boursiers face à la divulgation d'informations publiques sur les pratiques d'affaires, cette thèse apportera aux entreprises biomédicales canadiennes un tableau de persistance sur les rendements anticipés des investisseurs boursiers. De plus, elle fournira aux hauts dirigeants des entreprises ainsi qu'aux membres de leur conseil d'administration des balises pour mieux évaluer l'efficacité de leurs décisions d'affaires. La divulgation des pratiques d'affaires en temps opportun est de plus en plus utilisée comme un outil de gestion capable d'influencer la variation du cours des actions des entreprises biomédicales. À ce titre, cette recherche vise à convaincre les dirigeants des entreprises biomédicales que certaines pratiques d'affaires couramment utilisées par leurs entreprises sont intimement liées à la capitalisation boursière de leurs activités, et qu'ils doivent les déployer dans des stratégies de valorisation lors des annonces publiques d'information, et ce, dans le but de fournir aux investisseurs des balises d'évaluation capables de les aider à mieux gérer leurs anticipations face aux asymétries d'information. Les activités de ces entreprises entrent dans une nouvelle sphère où la fluidité dans la transmission des informations relatives à leurs pratiques d'affaires devient un outil essentiel de création de valeur pour les actionnaires. De surcroît, la problématique managériale s'inscrit dans un cadre de valorisation des pratiques d'affaires et, la question de recherche est relative à l'existence d'une relation entre les pratiques d'affaires et la performance boursière. Pour répondre à cette question de recherche, la méthodologie d'études d'événements a été retenue et, plus spécifiquement, le modèle ajusté du marché. En ce sens, ces études consistent à vérifier de façon empirique l'impact de l'occurrence de ces événements sur le prix des actions d'une entreprise autour de la date d'annonce. Le contenu informatif d'un événement économique devrait amener les investisseurs à réévaluer leur anticipation des flux monétaires futurs provenant des entreprises et, par conséquent, le prix des titres qu'ils possèdent ou qu'ils convoitent. En effet, les études d'événements sont typiquement utilisées pour mesurer l'impact économique des décisions managériales, telles les fusions et les acquisitions, les désinvestissements, le plan d'affaires, les nominations au conseil d'administration, les stratégies de R et D, et autres. Basée sur un échantillon de 87 firmes et de 46 pratiques d'affaires relatives aux entreprises biomédicales canadiennes cotées sur S&P-TSX, durant la période de janvier 2004 au 31 octobre 2007, cette méthodologie a permis de dégager des conclusions qui seront utiles aux dirigeants de ces entreprises et aux investisseurs boursiers. Dans l'ensemble, les observations confirment la présence des rendements anormaux positifs et significatifs dans les entreprises biomédicales le jour de la divulgation d'information publique sur les pratiques d'affaires. Aussi, nous avons observé une persistance relative à la suite du rendement anormal moyen observé cumulé dans les 10 jours qui suivent la divulgation de l'information, et à cette fin, nous avons les classifiées en trois catégories (+, 0,-) selon leur degré de significativité de leur persistance dans le but de les utiliser ultérieurement, soit à des fins de prévision, soit à des fins d'anticipation de performance boursière. Ainsi, cette étude a permis de confronter les prévisions de quelques experts et analystes boursiers de l'industrie biomédicale aux anticipations des investisseurs sur les marchés boursiers canadiens. Nous avons constaté que malgré les expertises détenues par ces acteurs, leur prévision sur la réaction des marchés boursiers face à certaines pratiques d'affaires ne suit pas la même trajectoire que les anticipations des investisseurs boursiers. Cette thèse démontre que certaines pratiques d'affaires jouent un rôle significatif dans la performance boursière des entreprises biomédicales canadiennes. Et, pour des raisons évidentes tenant à la volatilité des rendements selon les pratiques d'affaires, les périodes de temps ainsi qu'en raison du grand nombre de facteurs ayant une influence sur les rendements boursiers d'une entreprise biomédicale, nous constatons que la persistance des rendements anormaux des pratiques d'affaires n'est pas toujours associée statistiquement à la performance boursière d'une entreprise biomédicale.||Abstract : In the biomedical industries, the disclosure of the information relative to the business practices is currently used as one management tool capable of influencing the share price variation in the stock markets. This research identifies the strategies and the business practices usually valuated by the investors in the medical biotechnology industries. Do the biomedical companies have a measurement system of stock markets performance which helps their leaders and their board of directors to evaluate the efficiency of their business decision? This thesis studied the impact of the stock markets reaction on these business practices during the non financial communications. It drew up a fixtures inventory on the stock markets performance during the disclosure of the business practices and confirmed to the leaders of biomedical companies that certain business practices usually used by their companies are confidentially connected to the market capitalization of their activities, and that they have to spread them in strategies of valuation during the public announcements of information, and this, with the aim of supplying to the investors an evaluation capable of helping them to better manage their anticipations. From the methodology of event studies, based on a sample of 87 firms and 46 business practices relative to Canadian biomedical companies rated on S&P-TSX, over the period starting on January 1st 2004 and ending on October 31st 2007, our observations confirm the presence of the positive and significant abnormal return on the day public information about business practices has been disclosed. We also observed a relative persistence of certain business practices in the ten days following the disclosure of the information, and we have classified them into three categories (+,0,-) according to the degree of significance of their persistence in order to use them subsequently, either for the purpose of forecasting or the anticipation of the stock markets performance. Furthermore, this study allowed comparing the predictions of a few stock markets experts and analysts of the biomedical industries to the anticipations of investors in the Canadian stock markets. We also noticed that their predictions concerning certain business practices differ from the anticipations of the stock markets investors.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Jean-Claude Macenafr
dc.subjectÉvaluation boursièrefr
dc.subjectPratiques d'affairesfr
dc.subjectÉtudes d'événementsfr
dc.subjectRendements anormauxfr
dc.subjectIndustrie biomédicalefr
dc.titleLes stratégies et pratiques d'affaires des entreprises biomédicales canadiennes une perspective boursièrefr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineFinancefr
tme.degree.grantorFaculté d'administrationfr
tme.degree.grantotherUniversité du Québec à Trois-Rivièresfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.nameD.B.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record