Show simple document record

dc.contributor.advisorRoy, Mariofr
dc.contributor.authorLemieux, Nathaliefr
dc.date.accessioned2014-05-13T15:04:24Z
dc.date.available2014-05-13T15:04:24Z
dc.date.created2009fr
dc.date.issued2009fr
dc.identifier.isbn9780494528396fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/365
dc.description.abstractCette thèse porte sur la gestion du changement et plus particulièrement sur le support offert aux gestionnaires par une équipe de gestion du changement lors de l'implantation d'un système de gestion intégré (SGI). Hydro-Québec nous a offert un excellent terrain de recherche par son projet Système Information Clientèle (SIC) qui consiste à l'implantation du logiciel SAP R/3. L'équipe de gestion du changement du projet nous a ouvert ses portes d'autant plus qu'elle désirait faire le point sur les services offerts aux gestionnaires durant la première phase du projet pour ensuite ajuster celles des deux phases subséquentes. La première phase, pour une livraison en mars 2005, inclut le volet mesurage. La deuxième phase regroupe les volets affaires et commercial pour une livraison en janvier 2006. Quant à la troisième phase, elle concerne le volet résidentiel pour une livraison en janvier 2008. Afin de supporter l'équipe de gestion du changement à Hydro-Québec, les connaissances théoriques relatives aux équipes de gestion du changement, aux gestionnaires en situation de changement et aux implantations de SGI ont guidé et alimenté la recherche. Bien que comportant un nombre impressionnant de références, ce champ d'études renferme toutefois peu d'études empiriques (Melkonian, 2008; Stewart et Kringas, 2003; Venkatesh, 2006, Wang, Klein et Jiang, 2006). De plus, il se dégage, d'une recension de vingt-deux modèles en gestion du changement, un manque de précision sur les activités de gestion du changement et sur les intervenants impliqués dans ces activités. Considérant ces deux constats, la présente étude doctorale vise à répondre à la question suivante : Comment une équipe de gestion du changement soutient-elle les gestionnaires lors de l'implantation d'un système de gestion intégré? Pour ce faire, les objectifs poursuivis sont, d'abord, d'identifier et de décrire les activités développées et réalisées par une équipe de gestion du changement destinées à soutenir les gestionnaires; ensuite, de rendre compte de la satisfaction des gestionnaires intermédiaires et de premier niveau à l'égard du soutien offert par l'équipe de gestion du changement et; finalement, de générer un modèle des interventions d'une équipe de gestion du changement destinées à soutenir les gestionnaires. Adhérant au paradigme épistémologique constructiviste, cette étude doctorale se distingue par ses allers-retours entre le terrain et les connaissances théoriques lui accordant un statut de recherche abductive. Mettant l'accent sur la compréhension de dynamiques se déroulant dans un environnement unique et visant l'exploration, la description et l'explication d'un phénomène pour en dégager une modélisation, l'étude de cas s'avère une méthode de recherche appropriée (Gummesson, 2000; Hlady Rispal, 2002; Nieto et Pérez, 2000; Robson, 1993; Tashakkori et Teddlie, 1998). Les quatre outils de cueillette de données se sont avérés être la recherche documentaire, les entrevues semi-structurées avec des gestionnaires intermédiaires et de premier niveau, l'observation-participation des activités de gestion du changement ainsi que des documents produits et discutés avec l'équipe de gestion du changement. L'analyse de ces données a suivi trois étapes soient une première étape de codage pendant la collecte de données, une deuxième étape d'analyse avec le logiciel d'analyse qualitative Atlas.ti et une troisième étape de modélisation. Bien qu'ayant suivi trois étapes, l'analyse de données s'est davantage présentée comme un processus itératif avec des activités concomitantes de mises à jour de la littérature, de codage, de création de catégories conceptualisantes et de modélisation. Cette façon de procéder s'appuie sur les méthodes de Hlady Rispal (2002), Laperrière (1997b), Miles et Huberman (2003) et Paillé et Mucchielli (2003). Les principaux résultats de recherche émanant de l'étude de cas sont la description et l'évaluation d'activités de gestion du changement réalisées par une équipe de gestion du changement afin de soutenir les gestionnaires intermédiaires et de premier niveau. Les entrevues avec les gestionnaires appuient le choix d'activités offert par l'équipe de gestion du changement à Hydro-Québec ainsi que celles émanant de la littérature. Le côté original issu des entrevues avec les gestionnaires consiste à l'émergence de principes opératoires. En effet, les améliorations suggérées par les gestionnaires prennent la forme de principes opératoires venant ainsi guider l'équipe de gestion du changement dans la réalisation de leurs activités. Il se dégage alors un modèle composé de six groupes d'activités et de trois principes opératoires. Les activités sont les suivantes : Implication des gestionnaires et des employés, Communication, Ateliers de préparation au changement, Ateliers et formation sur la gestion du changement, Plan de gestion du changement et Formation. Quant aux principes opératoires, il s'agit de : Activités génériques de plus en plus spécifiques, Contextualisation des activités et Intervention de la ligne hiérarchique. Lorsque cette liste d'activités est comparée aux activités communes aux équipes de gestion du changement (Collerette et ses collaborateurs, 2002, 2003a, 2003c, 2004; Fabi, Martin et Valois, 1999; Grenier et Gowigati, 2002; Prosci, 2006a, 2006b, 2006c; Rondeau, 1999; Sherer, Kohli et Baron, 2003; Victor et Franckeiss, 2002) et aux gestionnaires (Bareil, 2004; Collerette, Schneider et Legris, 2003c; Coyle-Shapiro, 1999; Doyle, 2002; Fabi et al., 1999; Prosci, 2006b) issues de la littérature, il ressort que toutes les activités de la littérature sont incluses dans celles émergentes de l'étude de cas réalisée à Hydro-Québec. De plus, le modèle provenant de l'étude de cas se démarque des autres modèles présents dans la littérature par deux principaux éléments. D'abord, les activités ne sont pas uniquement nommées, elles sont richement décrites et accompagnées d'exemples. Puis, les activités sont accompagnées de principes opératoires pour enrichir les activités de gestion du changement et guider leur réalisation. En contrepartie, les gestionnaires rencontrés à Hydro-Québec soulignent que les activités de gestion du changement réalisées par l'équipe GCC ne prennent pas suffisamment en compte les aspects humains dont la qualité de la relation établie entre l'équipe GCC et les gestionnaires ainsi que l'identification des besoins des gestionnaires suivie de l'ajustement des activités pour répondre à ces besoins. Il apparait en effet que l'équipe GCC aurait eu avantage à favoriser davantage les échanges de négociations avec les gestionnaires, aspect d'ailleurs soulevé par Collerette, Schneider et Legris (2003b) et Giroux (1998). Quant à l'identification des besoins et des ajustements aux activités, il semble que l'équipe GCC désirait s'en tenir à son programme initial. Lorsque les participants aux activités (gestionnaires et employés) émettaient des critiques, l'équipe GCC semblait peu ouverte l'état psychologique des participants. À titre illustratif, au lieu d'envisager des ajustements à une activité de formation, la décision de l'équipe GCC a plutôt été de l'annuler. Il faut toutefois mentionner, qu'en contre partie, des efforts ont été déployés par l'équipe GCC pour ajuster les activités entourant les Supers utilisateurs. Nonobstant ces améliorations possibles, le modèle émergeant de l'étude de cas à Hydro-Québec pourrait être transférable dans d'autres milieux organisationnels pour guider des équipes de gestion du changement dans le cadre de projet d'implantation de SGI. Outre le fait d'offrir un modèle d'intervention pour une équipe de gestion du changement transférable dans d'autres milieux organisationnels, cette recherche doctorale permet également d'accroître le nombre d'études empiriques dans un domaine qui en contient peu. Cette thèse offre ainsi une étude de cas portant sur le fonctionnement d'une équipe de gestion du changement dans un projet d'implantation de SGI tout en présentant une panoplie d'activités précises en gestion du changement accompagnées du niveau de satisfaction de gestionnaires intermédiaires et de premier niveau à l'égard de ces activités.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Nathalie Lemieuxfr
dc.subjectERP implementationfr
dc.subjectChange management activitiesfr
dc.subjectFirst line managersfr
dc.subjectMiddle managersfr
dc.subjectChange management teamfr
dc.titleLe support offert aux gestionnaires par une équipe de gestion du changement lors de l'implantation d'un système de gestion intégréfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineManagement et gestion des ressources humainesfr
tme.degree.grantorFaculté d'administrationfr
tme.degree.grantotherUniversité du Québec à Trois-Rivièresfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.nameD.B.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record