Show simple document record

dc.contributor.advisorBeaulieu, Jean-Francoisfr
dc.contributor.authorDucharme, Pierre-Alexandrefr
dc.date.accessioned2014-05-15T18:37:47Z
dc.date.available2014-05-15T18:37:47Z
dc.date.created2003fr
dc.date.issued2003fr
dc.identifier.isbn0612948285fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3348
dc.description.abstractLes intégrines sont les principaux récepteurs cellulaires pour les constituants de la matrice extracellulaire. C'est pourquoi elles ont une implication majeure dans la régulation de différentes fonctions cellulaires incluant la prolifération, la différenciation, la migration cellulaire et le contrôle de l'expression de certains gènes. Certaines intégrines dont [alpha]5[bêta]1, [alpha]8[bêta]1, [alpha]v[bêta]1, [alpha]v[bêta]3, [alpha]v[bêta]5, [alpha]v[bêta]6 reconnaissent leurs ligands par la séquence tripeptidique RGD (Arg-Gly-Asp). L'ostéopontine, la ténascine et la fibronectine sont les principales molécules de la matrice extracellulaire contenant la séquence RGD. L'expression des sous-unités [alpha]8 et [alpha]v ont été déterminées par des méthodes immunologiques et par analyse RT-PCR. Dans les tissus foetaux, la sous-unité a8 est détectée au niveau de la région basale de tout l'épithélium de l'intestin entre 9 et 18 semaines mais une baisse graduelle de son expression est observée avec l'âge."--Résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Pierre-Alexandre Ducharmefr
dc.titleAnalyse de l'intégrine [alpha]8[bêta]1 chez les cellules épithéliales de l'intestin humainfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineBiologie cellulairefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record