Show simple document record

dc.contributor.advisorChabot, Benoitfr
dc.contributor.authorVillemaire, Jonathanfr
dc.date.accessioned2014-05-15T18:37:42Z
dc.date.available2014-05-15T18:37:42Z
dc.date.created2003fr
dc.date.issued2003fr
dc.identifier.isbn061286698Xfr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3326
dc.description.abstractL'épissage alternatif est un mécanisme nucléaire complexe régulé par une multitude de facteurs naturels. En raison du nombre élevé (environ 15%) de maladies génétiques (fibrose kystique, (Ç-thalassémie, cancer, etc.) causées par un dérèglement de l'épissage, des stratégies ont été développées afin de moduler artificiellement l'épissage d'un ARN pré-messager. La stratégie actuellement la plus utilisée pour moduler l'épissage consiste à utiliser des oligonucléotides antisens ciblant directement un site d'épissage de façon à interférer avec l'utilisation de ce site au profit d'un site compétiteur. Cependant, étant donné que les sites d'épissage s'apparentent à une séquence consensus, cette stratégie soulève des problèmes de spécificité. Nous avons évalué la possibilité de moduler l'épissage par l'utilisation de protéines capables de lier les régions à proximité d'un site d'épissage. Cette étude constitue la première démonstration que le ciblage de la liaison d'une protéine en amont d'un site d'épissage 5 ' peut être utilisé pour moduler artificiellement la sélection de sites d'épissage."--Résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Jonathan Villemairefr
dc.titleModulation artificielle de l'épissage alternatiffr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineMicrobiologiefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record