Show simple document record

dc.contributor.advisorLeduc, Richardfr
dc.contributor.advisorEscher, Emanuelfr
dc.contributor.authorRoy, Marisefr
dc.date.accessioned2014-05-15T18:37:33Z
dc.date.available2014-05-15T18:37:33Z
dc.date.created2001fr
dc.date.issued2001fr
dc.identifier.isbn0612745317fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3296
dc.description.abstractLa méthode SCAM (substituded-cysteine accessibility method) a été utilisée pour identifier les acides aminés (a.a.) du VIIe domaine transmembranaire du récepteur AT[indice inférieur 1] formant l'enclave de liaison de l'AngII. Les résidus 286 à 295 ont été substitués un à la fois pour des cystéines (Cys) par mutagenèse dirigée. Les récepteurs AT[indice inférieur 1] (natif ou mutants) furent exprimés dans des cellules COS-7. Des études de liaison ont permis de déterminer que tous les mutants possédaient une affinité pour le [indice supérieur 125]I[Sar [indice supérieur 1] , Ile [indice supérieur 8 ]]AngII et un taux d'expression similaires [i.e. similaire] à ceux du récepteur AT[indice inférieur 1] natif (K[indice inférieur d] = 0.9 nM, B [indice inférieur max] = 1.1 pmol/mg) sauf le mutant I288C qui est exprimé à 0.2 pmol/mg. Pour déterminer la présence d'un a.a. dans l'enclave, les récepteurs natif [i.e. natifs] ou mutants ont été exposés aux méthanethiosulfonates (MTSEA, MTSET, MTSES, MTSBn)."--Résumé abrégé par UMIfr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Marise Royfr
dc.titleLa méthode "SCAM" pour déterminer la topologie de l'enclave de liaison du récepteur AT1fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplinePharmacologiefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record