Show simple document record

dc.contributor.advisorFournier, Sylviefr
dc.contributor.authorNicol, Jonathanfr
dc.date.accessioned2014-05-15T18:37:32Z
dc.date.available2014-05-15T18:37:32Z
dc.date.created2002fr
dc.date.issued2002fr
dc.identifier.isbn0612744906fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3289
dc.description.abstractDans le but de mieux comprendre le rôle in vivo de la molécule B7.2 dans la réponse immune, un modèle de souris transgénique (Tg) exprimant de façon constitutive B7.2 sur les lymphocytes B et T a été généré. Il a été démontré que l'expression constitutive de B7.2 sur les lymphocytes B mène à leur élimination par les lymphocytes T (Fourrier et ai., 1997; Van Parijs., et al 1997). Afin de déterminer quelle population de lymphocyte T (T CD4+ et/ou T CD8+ ) est responsable de l'élimination des lymphocytes B exprimant de façon constitutive la molécule B7.2, nous avons généré des souris B7.2 Tg déficientes en lymphocytes T CD4 + (CMH II déficientes) et déficientes en lymphocytes T CD8+ (CMH I déficientes). Les résultats nous portent donc à croire qu'il pourrait exister un effet différentiel suite à la costimulation par la molécule B7.2 chez les lymphocytes T CD8+ vs T CD4+ et que la stimulation dépendante de B7.2/(CD28/CTLA-4) pourrait jouer un rôle important dans l'homéostatie des lymphocytes T CD8+ en périphérie."--Résumé abrégé par UMIfr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Jonathan Nicolfr
dc.titleEffet différentiel de la costimulation par la molécule B7.2 sur les lymphocytes T CD4+ versus T CD8+fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineImmunologiefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record