Show simple document record

dc.contributor.advisorLe Moual, Hervéfr
dc.contributor.authorMartel, Alexandrefr
dc.date.accessioned2014-05-15T18:37:31Z
dc.date.available2014-05-15T18:37:31Z
dc.date.created2001fr
dc.date.issued2001fr
dc.identifier.isbn0612744655fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3284
dc.description.abstractLa première partie de cette étude décrit la mise au point d'un test in vivo . Ce test utilise la luciférase comme gène rapporteur et permet de quantifier l'activité du récepteur PhoQ. Ce test est idéal pour la mesure de l'activité globale et de la régulation par le magnésium des différents mutants du récepteur PhoQ de Salmonella enterica serovar typhymurium obtenus par mutagenèse dirigée. De plus, cette étude démontre que l'ajout d'extension dépassant 8 acides aminés en C-terminal du récepteur PhoQ peut amener une plus grande phosphorylation de PhoP. La seconde partie de cette étude traite de la caractérisation de la position 48. Des études in vivo et in vitro démontrent que la mutation de la thréonine 48 du récepteur PhoQ conduit à la modification de l'équilibre kinase/phosphatase, et affecte le degré de phosphorylation de PhoP. Finalement, la cartographie par formation de ponts disulfures de la région environnant le résidu 48 suggère que ce dernier est positionné vers l'intérieur de l'interface de dimérisation."--Résumé abrégé par UMIfr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Alexandre Martelfr
dc.titleCaractérisation de la position 48 du récepteur phoQ de Salmonella enterica serovar typhimuriumfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplinePharmacologiefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record