Show simple document record

dc.contributor.advisorHunting, Darelfr
dc.contributor.authorCliche, Dominicfr
dc.date.accessioned2014-05-15T18:37:23Z
dc.date.available2014-05-15T18:37:23Z
dc.date.created2001fr
dc.date.issued2001fr
dc.identifier.isbn0612743403fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3258
dc.description.abstractNotre hypothèse de travail suppose que la protéine p21[indice supérieur Waf1/Cip1] est ici responsable de la protection contre l'apoptose et que cet effet ne dépend pas de la phase G1 du cycle cellulaire. L'apoptose est détectée par la fragmentation internucléosomale de l'ADN et l'activation de caspases. L'enlèvement de la mimosine après 24h d'incubation permet aux cellules de retourner dans le cycle cellulaire tout en conservant, durant 24h, l'effet protecteur et un niveau élevé de p21[indice supérieur Waf1/Cip1]. Ainsi, l'effet protecteur se trouve dissocié de la phase G1 et semble relié à l'induction de p21[indice supérieur Waf1/Cip1]. Plusieurs stratégies ont été utilisées pour déterminer l'importance de p21[indice supérieur Waf1/Cip1] dans l'inhibition de l'apoptose. D'abord, l'utilisation d'inducteurs de p21[indice supérieur Waf1/Cip1], tels que le butyrate et l'apigénine n'a pas montré de protection contre l'apoptose."--Résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Dominic Clichefr
dc.titleLa protection contre l'apoptose par la mimosine rôle de la protéine p21 [indice supérieur Waf1/Cip1]fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSciences des radiations et imagerie biomédicalefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record