Show simple document record

dc.contributor.advisorGuillemette, Gaétanfr
dc.contributor.advisorLeduc, Richardfr
dc.contributor.authorLeclerc, Patricefr
dc.date.accessioned2014-05-15T18:37:17Z
dc.date.available2014-05-15T18:37:17Z
dc.date.created2000fr
dc.date.issued2000fr
dc.identifier.isbn0612673030fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3230
dc.description.abstractComme la majorité des récepteurs couplés aux protéines G, le récepteur AT 1 est internalisé suite à sa stimulation avec l'angiotensine II. Ce récepteur possède une séquence de reconnaissance pour la cavéoline dans sa queue cytoplasmique ( 302 Tyr-X- 304 Phe-XXXX- 309 Phe-XX- 312 Tyr). La cavéoline est un constituant majeur des cavéoles qui sont des régions de la membrane plasmique impliquées dans l'internalisation de différentes molécules dans la cellule. Dans cette étude nous avons évalué le rôle des cavéoles dans les mécanismes fonctionnels du récepteur AT 1 . La perte importante de l'internalisation du récepteur AT 1 (perte de 90%) suite à un traitement à la filipine qui détruit les cavéoles démontre que celles-ci sont impliquées dans ce mécanisme. Par mutagénèse dirigée, nous avons créé le mutant hAT1-YFFY/A où le motif d'interaction de la cavéoline fut détruit. Ce récepteur mutant présente une internalisation maximale réduite de 40% et sa vitesse d'internalisation est trois fois plus lente que celle du récepteur de type sauvage.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Patrice Leclercfr
dc.titleImplication des cavéoles dans la fonctionnalité du récepteur AT1 de l'angiotensine IIfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplinePharmacologiefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record