Show simple document record

dc.contributor.advisorRola-Pleszczynski, Marekfr
dc.contributor.authorHoule, Mélaniefr
dc.date.accessioned2014-05-15T18:37:15Z
dc.date.available2014-05-15T18:37:15Z
dc.date.created1999fr
dc.date.issued1999fr
dc.identifier.isbn0612672875fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3224
dc.description.abstractLe but de nos recherches était d'étudier la modulation de l'expression du gène du récepteur de chémokine CCR5 chez les cellules immunitaires. Pour ce faire, nous avons utilisé deux interleukines anti-inflammatoires; soit l'IL-10 et l'IL-13 et nous avons observé cette modulation chez les monocytes et les lymphocytes totaux du sang périphérique humain. Nous avons démontré que chez les monocytes et les lymphocytes humains, l'IL-10 et l'IL-13 avaient pour effet de moduler à la hausse l'ARNm du CCR5 d'une façon transcriptionnelle, dépendante de la concentration de la cytokine et du temps de stimulation. Chez les monocytes traités avec l'une ou l'autre des deux cytokines, la protéine du CCR5 est, elle aussi, régulée à la hausse. Dans le cas des monocytes traités avec IL-10, ces augmentations de CCR5 étaient accompagnées de réponses fonctionnelles plus fortes face au ligand spécifique du récepteur, le MIP-1ß. En ce qui concerne la protéine du CCR5 sur les lymphocytes, nous n'avons pas pu démontrer qu'elle était augmentée à la surface des lymphocytes, malgré la modulation à la hausse du messager du CCR5 chez ces cellules.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Mélanie Houlefr
dc.titleÉtude de la modulation du récepteur de chémokine CCR5 chez les monocytes et les lymphocytes du sang périphérique humain par interleukine-10 et interleukine-13fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineImmunologiefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record