Show simple document record

dc.contributor.advisorPayet, Danielfr
dc.contributor.authorBourque-Viens, Alexandrefr
dc.date.accessioned2014-05-15T18:37:14Z
dc.date.available2014-05-15T18:37:14Z
dc.date.created2000fr
dc.date.issued2000fr
dc.identifier.isbn0612672522fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3220
dc.description.abstractPour étudier la sécrétion à la fois comme élément acquis par la différenciation fonctionnelle et comme composante du mécanisme de la différenciation neuronale, plusieurs stratégies peuvent être utilisées seules ou de façon simultanée comme l'ampérométrie, l'optique-fluorescence et la mesure de capacitance membranaire. Pour notre part, nous avons décidé d'utiliser la mesure de capacitance membranaire. Le modèle cellulaire utilisé est celui des NG 108-15, des cellules hybrides de gliome de souris et de neuroblastome de rat. Ces cellules se différencient pour devenir de type neuronal lorsque stimulées par l'application de dbcAMP. Notre équipe a montré également, dans un travail précédent, que l'application d'angiotensine II (Ang II) induit une différenciation morphologique des NG 108-15. Les NG 108-15 sécrètent de façon régulée. Il est possible de stimuler, de façon répétée, la sécrétion par l'application de pulses de dépolarisation membranaire, mais dans un nombre de cellules réduit.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Alexandre Bourque-Viensfr
dc.titleÉvaluation de la sécrétion sur cellules isolées par la mesure de la variation de la capacitance membranaire et méthode d'analyse de la sécrétion de cellules de type neuronal NG 108-15fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplinePhysiologiefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record