Show simple document record

dc.contributor.advisorBoire, Gillesfr
dc.contributor.authorRoberge, Denisefr
dc.date.accessioned2014-05-15T18:37:09Z
dc.date.available2014-05-15T18:37:09Z
dc.date.created1999fr
dc.date.issued1999fr
dc.identifier.isbn0612569632fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3200
dc.description.abstractUne caractéristique des patients atteints de maladies autoimmunes de type collagénose comme le Lupus érythémateux disséminé (LED) et le syndrome de Sjögren (SS) est la production d'autoanticorps dirigés contre les ribonucléoprotéines Ro (RNP Ro). Afin d'expliquer cette antigénicité des RNP Ro, il est essentiel de connaître leur implication au niveau cellulaire. Les RNP Ro sont composées d'une protéine de 60 kiloDalton (kD) nommée Ro60, d'une protéine de 48 kD appelée La, toute deux associées à un ARN de type Y. Les séquences de ces ARN sont très conservées durant l'évolution, cependant leur nombre varie d'une espèce à l'autre. Dans les cellules nucléées humaines, on retrouve les ARN hY1, hY3, hY4 (localisés au cytoplasme) et l'ARN hY5 (localisé au noyau). Chez la souris, on retrouve les ARN mY1 et mY3. Jusqu'à maintenant, aucune fonction n'a été identifiée tant pour les RNP Ro que pour les ARN Y."--Résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Denise Robergefr
dc.titleExpression et localisation cellulaire des ARN hYfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineBiochimiefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record