Show simple document record

dc.contributor.advisorSirois, Pierrefr
dc.contributor.authorPerron, Marie-Soleilfr
dc.date.accessioned2014-05-15T18:37:08Z
dc.date.available2014-05-15T18:37:08Z
dc.date.created1999fr
dc.date.issued1999fr
dc.identifier.isbn061256956Xfr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3197
dc.description.abstractL'objectif de cette étude est de déterminer si les kinines sont impliqués daps [i.e. dans] l'inflammation pulmonaire via l'activation des récepteurs B 1 et B 2. Comme le récepteur B 1 n'a jamais été caractérisé chez le cobaye, nous avons également étudié la réactivité de la trachée, des bronche supérieures et inférieures à l'agoniste du récepteur B 1 . Nos résultats suggèrent que les antagonistes des récepteurs B 1 et B 2 ont une activité anti-inflammatoire sur le recrutement de leucocytes induit par l'injection des billes de Sephadex chez le cobaye. Le récepteur B 1 serait impliqué Bans [i.e. dans] le recrutement des éosinophiles (via la relâche de NO), tandis que le récepteur B 2 serait impliqué dans le recrutement des éosinophiles et des neutrophiles. De plus, nos résultats démontrent que les agonistes des récepteurs B 1 et B 2 sont capables d'induire une réponse inflammatoire pulmonaire, caractérisée par une infiltration cellulaire pulmonaire, une augmentation de la perméabilité bronchoalvéolaire et une hyperréactivité bronchique, caractéristiques retrouvées dans la physiopathologie de l'asthme."--Résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Marie-Soleil Perronfr
dc.titleImplication des kinines dans l'inflammation pulmonaire et réactivité des voies aériennes de cobayes à l'agoniste du récepteur B [indice] 1fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplinePharmacologiefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record