Show simple document record

dc.contributor.advisorBraily, Ghassanfr
dc.contributor.authorSimaan, May Josephfr
dc.date.accessioned2014-05-15T18:36:54Z
dc.date.available2014-05-15T18:36:54Z
dc.date.created1997fr
dc.date.issued1997fr
dc.identifier.isbn0612266168fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/3128
dc.description.abstractLe Ca[indice supérieur 2+] joue un rôle important dans le contrôle des processus nucléaires tels la régulation de l'expression des gènes et la synthèse de l'ADN. Certaines études menées sur le Ca[indice supérieur 2+] nucléaire montrent qu'il existe un gradient calcique nucléo/cytosolique tandis que d'autres montrent une distribution égale dans les deux compartiments. En vue de ces contradictions, la microscopie confocale ainsi que la méthode de mesure du Ca[indice supérieur 2+] par un double marquage, à l'aide de la sonde calcique fluo-3 et le marqueur des acides nucléiques Syto-11, ont été utilisées afin d'étudier la régulation du Ca[indice supérieur 2+] nucléaire ainsi que le rôle du noyau comme tampon calcique durant l'excitation-contraction. Au repos, le niveau basal de l'intensité de fluorescence (Ca)[indice inférieur n] chez les myocytes d'origine embryonnaire de poulet est plus élevé que le (Ca)[indice inférieur c] suggérant qu'il existe un gradient calcique entre le noyau et le cytoplasme. De même, suite à la stimulation de ces cellules par l'ET-1 ou le PAF (récepteur-dépendent) ou par une dépolarisation soutenue avec une concentration élevée de K[indice supérieur +] (récepteur-indépendent), l'intensité de fluorescence du (Ca)[indice inférieur n] est plus élevée que celle du (Ca)[indice inférieur c]. Nos résultats montrent que l'augmentation nucléaire suit celle du cytoplasme mais elle est plus significative. Dans des cellules cardiaques perforées, le noyau répond à une augmentation du Ca[indice supérieur 2+] libre cytosolique en prenant une partie de ce Ca[indice supérieur 2+]. L'effet tampon maximal dans ces cellules cardiaques est de l'ordre de 1200 nM. Durant les oscillations calciques spontanées des cellules cardiaques d'origine foetale humaine et embryonnaire de poulet, la contribution nucléaire de la prise et de la relâche du Ca[indice supérieur 2+] cytosolique se produit d'une façon rythmique impliquant le rôle tampon du noyau durant l'excitation-contraction. L'apamine bloque l'amplitude des oscillations cytosoliques et nucléaires. --Résumé abrégé par UMIfr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© May Joseph Simaanfr
dc.titleModulation du Ca[indice supérieur 2+] nucléaire par l'ET-1 et le PAF dans les cellules cardiaquesfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplinePharmacologiefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record