Show simple document record

dc.contributor.advisorRoy, Géraldfr
dc.contributor.authorRousseau, Karinefr
dc.date.accessioned2014-05-13T14:14:59Z
dc.date.available2014-05-13T14:14:59Z
dc.date.created2005fr
dc.date.issued2005fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/297
dc.description.abstractDans notre recherche, nous estimons les cycles économiques du produit intérieur brut des pays du G-7 à partir de plusieurs méthodes : la fonction polynomiale du temps linéaire et segmentée, la différentiation de premier ordre, le filtre d’Hodrick-Prescott et ceux de Baxter-King, la décomposition de Beveridge-Nelson et celle des composantes inobservables. Nous constatons que les cycles obtenus à la suite de l’application de ces trois dernières sont sensiblement les mêmes. Ensuite, nous examinons l’ampleur du phénomène de convergence à l’aide de la variabilité agrégée et d’une analyse de long et de court terme. Les principaux résultats sont que les fluctuations économiques sont supérieures durant les années 70 qu’avant et après cette décennie. Ensuite, ces variations diminuent graduellement pour la plupart des pays examinés. Enfin, l’analyse de long et de court terme est effectuée à partir de deux groupes : la zone Anglo composée de l’Angleterre, du Canada et des États-Unis ainsi que la zone Euro constituée de l’Allemagne, de la France et de l’Italie. Nous avons remarqué qu’il y a une relation de long et de court terme à l’intérieur de ces deux regroupements.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Karine Rousseaufr
dc.titleLa convergence des cycles de croissance des pays du G-7, 1960-1999fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineÉconomiquefr
tme.degree.grantorFaculté d'administrationfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record