Show simple document record

dc.contributor.advisorMandeville, Luciefr
dc.contributor.authorBrochu, Juliefr
dc.date.accessioned2014-05-15T18:10:04Z
dc.date.available2014-05-15T18:10:04Z
dc.date.created2011fr
dc.date.issued2011fr
dc.identifier.isbn9780494832981fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2845
dc.description.abstractL'anxiété est une problématique prévalente qui entraîne des conséquences importantes sur les individus qui en sont atteints. L'approche cognitive comportementale est actuellement l'approche la plus utilisée dans le traitement de l'anxiété et a démontré son efficacité. À la suite d'une thérapie cognitive comportementale (TCC), la qualité de vie des gens souffrant de symptômes anxieux s'améliore sans pour autant atteindre le niveau de qualité de vie des gens non atteints de cette pathologie. La psychothérapie positive, plus précisément, la thérapie brève orientée vers les solutions (TBOS), s'est avérée efficace au point de vue de l'amélioration de la qualité de vie par l'utilisation de techniques visant à créer l'espoir chez les clients. Elle pourrait contribuer au traitement de l'anxiété et à l'amélioration de la qualité de vie des gens souffrant de symptômes anxieux. Cette recherche cible deux objectifs en lien avec ce thème : expliciter les règles d'action qui sous-tendent une intervention utilisant des techniques de thérapie brève orientée vers les solutions dans le traitement de l'anxiété et proposer un modèle qui rend compte de la synthèse de ces règles d'action. La présente recherche est de nature exploratoire et est une recherche-action qualitative de type praxéologique. La principale participante de cette étude est la chercheure-acteure étant donné que c'est sa pratique professionnelle qui a été étudiée. Huit clients se sont engagés dans une psychothérapie à la clinique d'anxiété de l'Institut universitaire en santé mentale Douglas et ont accepté de participer à cette recherche. Les rencontres de psychothérapie avec ces clients ont été enregistrées sur bande audio. Une grille d'auto-observation a permis à la chercheure-acteure de collecter les données à partir de ces enregistrements et de les colliger dans un journal de bord. Une analyse qualitative de théorisation ancrée a été réalisée à partir des données collectées. Trois éléments centraux décrivant l'utilisation de la TBOS dans le traitement de l'anxiété ont été identifiés : les contextes dans lesquels la TBOS a été utilisée, les visées qui sous-tendaient son utilisation, ainsi que les modalités décrivant son utilisation. À partir des résultats, un modèle décrivant l'utilisation de la TBOS dans le traitement de l'anxiété et un"Guide du thérapeute" ont été produits. Ces deux outils ont été conçus afin d'offrir au lecteur une synthèse de nos résultats et fournir des critères descriptifs aux cliniciens désirant utiliser la TBOS auprès de clients atteints de symptômes anxieux.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Julie Brochufr
dc.subjectPraxéologiefr
dc.subjectRecherche-actionfr
dc.subjectPsychothérapiefr
dc.subjectThérapie brève orientée vers les solutionsfr
dc.subjectTraitement de l'anxiétéfr
dc.titleUtilisation de la thérapie orientée vers les solutions dans le traitement de l'anxiétéfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePsychologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.nameD. Ps.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record