Show simple document record

dc.contributor.advisorMichon, Jacquesfr
dc.contributor.authorNkunzimana, Obedfr
dc.date.accessioned2014-05-15T18:09:11Z
dc.date.available2014-05-15T18:09:11Z
dc.date.created1998fr
dc.date.issued1998fr
dc.identifier.isbn0612466892fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2700
dc.description.abstractLe roman dans les espaces africain et québécois, du fait de certaines connivences historiques et idéologiques ainsi que des influences littéraires partagées, comportent des lieux de croisement poétiques et esthétiques dignes d'intérêt critique. Il s'agit, entre autres, d'une tradition de résistance, inspirée d'une même urgence de liberté et d'autonomie tant collective qu'individuelle, et d'une conscience commune de vulnérabilité et d'"exiguïté". N'est-ce pas vrai que la littérature canadienne-française est, dans ses débuts, constituée d'écrits de combat, de cris d'espoir et de quête de liberté? Rappelons également que de son côté, la littérature africaine reste profondément marquée par sa pulsion initiale de lutte et de résistance contre les harmattans de l'histoire. Que reste-t-il de cette logique belliqueuse des commencements et, surtout, comment s'inscrit-elle dans le roman des années 80 tant au Québec qu'en Afrique noire francophone? En nous appuyant sur la théorie dite postcoloniale, perçue par la critique anglo-saxonne comme une théorie de la résistance ou une sémiotique du refus, à laquelle nous apporterons un éclairage méthodologique inspiré de Bakhtine et de Philippe Hamon, nous examinons seize romans québécois et africains, choisis en fonction de leur proximité topique, de leurs convergences esthétiques et éthiques. En résumé, trois axes d'interrogation guident notre étude: cerner les stratégies d'inscription romanesque de la résistance; souligner la dimension utopique et prospective des textes francophones abordés et examiner le rapport de l'utopie à la notion de résistance; dégager quelques éléments de modélisation critique propre à l'espace romanesque francophone, voire même postcolonial, en rapport avec la théorie de la résistance.fr
dc.language.isoengfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Obed Nkunzimanafr
dc.titleLe roman africain et québécois des années 1980 une poétique de la résistancefr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineLettres et littératurefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record